Après le lancement de l’offensive turque en octobre dernier, contre les rebelles kurdes au nord-ouest de la Syrie, le président français Emmanuel Macron avait confié à un média britannique que l’organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) se trouvait en « état de mort cérébrale ».

Ces propos du locataire de l’Elysée avaient suscité beaucoup de réactions négatives parmi les grandes personnalités politiques au monde, dont la chancelière allemande Angela Merkel. Au début du mois de novembre, elle avait critiqué ces déclarations d’Emmanuel Macron, évoquant des mots radicaux et un « jugement intempestif » qu’elle n’approuve guère.

Un jugement très méchant

Le président américain semble s’inscrire dans la même logique que la chancelière allemande, puisque ce mardi 3 décembre 2019, il a qualifié les propos du successeur de François Hollande de « très insultant ».

Au cours d’une sortie médiatique avec le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg en prélude au début du 70e anniversaire de l’organisation à Londres, Donald Trump a estimé que le jugement fait par Emmanuel Macron est « très, très méchant » à l’encontre de 28 pays.

Une réunion entre les deux présidents se tiendra dans la journée

Le locataire de la Maison Blanche n’a également pas caché le fait qu’il soit surpris par les propos du président français. Il a estimé qu’ils sont très dangereux pour la France, tout en mettant l’accent sur le fait qu’aucune nation n’a le plus besoin de l’OTAN que le pays d’Emmanuel Macron.

Notons que Donald Trump a par ailleurs informé qu’une réunion avec son homologue français se tiendra au cours de la journée, pour notamment parler de ce qu’Emmanuel Macron reproche à l’OTAN.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom