© Backgrid USA / Bestimage

Ce lundi soir, le président américain Donald Trump est arrivé à Londres, la capitale anglaise pour prendre part au sommet de l’OTAN. L’organisation transatlantique célèbre ses 70 ans et à cette occasion d’influentes personnalités politiques seront présentes. Le sommet se tiendra jusqu’à mercredi 04 décembre mais Donald Trump aura une partie de son esprit à Washington où les démocrates veulent passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne la procédure de destitution du magnat de l’immobilier.

Il faut dire que Donald Trump n’a pas caché son agacement à propos de la posture du parti démocrate. Depuis Londres, le milliardaire Républicain a qualifié de honte le fait que les démocrates aient prévu une audition en lien avec sa procédure de destitution alors qu’il est présentement en Grande-Bretagne pour le sommet de l’OTAN. “C’est l’un des voyages les plus importants que les présidents fassent. C’est une mascarade, une véritable honte ce qu’ils font à notre pays” a affirmé Trump en direction des élues démocrates de la chambre des représentants.

Trump parle de honte

Ces derniers sont plus que déterminés à faire aboutir la procédure de destitution. Donald Trump est dans le viseur des démocrates depuis les soupçons d’abus de pouvoir qui ont éclaboussé le 45e président des États-Unis dans l’affaire de l’appel téléphonique au président ukrainien.

Depuis, le locataire de la maison blanche est accusé d’avoir fait pression sur son homologue ukrainien afin que ce dernier mène une enquête sur le fils de Joe Biden qui n’est autre que l’un des plus sérieux challengers de Donald Trump à la course à la maison blanche.

Pour le parti démocrate, les faits reprochés à Trump sont assez graves pour enclencher une procédure de destitution. Le magnat de l’immobilier a toujours affirmé qu’il est victime d’une chasse aux sorcières qui ne dit pas son nom et qui fut minutieusement planifié.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom