Des soldats tchadiens - Stefan Heunis/AFP

L’armée tchadienne dans la nuit de dimanche à Lundi, essuyait une nouvelle attaque d’une des factions de Boko Haram intervenant dans la région du Lac Tchad. Un énième affrontement, sur les rives du Lac à Ngouboua et Baga Sola à l’Ouest du Tchad, qui aurait fait des pertes énormes dans les rangs des assaillants et occasionner la disparition de quelques soldats tchadiens.

L’armée Tchadienne en état d’alerte

En Octobre, le médecin chef du district sanitaire de Baga Sola dans la province tchadienne du Lac, ainsi qu’un infirmier et un chauffeur étaient kidnappé. Selon les autorités tchadiennes et notamment le gouverneur du Lac, Adam Noucky Charfadine, ce kidnapping aurait été l’œuvre d’éléments présumés de la secte islamiste Boko Haram, qui auraient opérés « entre les zones lacustres de Ngouboua et Tchoukoualia ».

Du coup, l’armée Tchadienne, réagissait et décidait de l’installation d’un poste avancé dans Ngouboua. Il n’en avait pas fallu plus, pour que ce nouveau poste avancé se fasse attaquer par les factions terroristes dans la nuit de ce 1 décembre.

Depuis que la Jama’atu Ahlis Sunnah Lidda’awati w’al Jihad (Personnes attachées à la propagation des enseignements du prophète et au Jihad), généralement connu sous le nom de Boko Haram, avait installé ‘’ses quartiers’’ dans la région du bassin du lac Tchad, plusieurs organisations humanitaires avaient tiré la sonnette d’alarme. Plusieurs millions de personnes s’étaient déplacés, à cause de l’insécurité engendrée par la proximité de ces factions djihadistes.

Mais tous les pays ayant bordure avec le Lac  Tchad,  dont le Nigéria, le Niger, le Tchad et le Cameroun avaient décidé de se regrouper au sein d’une force multinationale pour offrir une réponse concertée et coordonnée à la menace Boko Haram.

Et Depuis de chaque côté du Lac, les factions de Boko Haram poussées dans leur retranchement, avaient choisi de réagir en attaquant directement, sans grands succès, les casernes ou camps des différentes armées sur place. L’armée tchadienne aurait ainsi, à elle seule, réussi à éliminer plusieurs dizaines de soldats djihadistes, mais au prix aussi de nombreuses pertes dans ses rangs.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom