Les autorités judiciaires des Pays-Bas ont dénoncé l’attitude adoptée par Moscou par rapport à un détenu soupçonné d’avoir participé à  l’explosion du vol MH17 il y a environ cinq ans. Ce lundi 2 décembre 2019, le parquet néerlandais par le biais d’un communiqué, a fait remarquer la volonté manifeste des autorités russes à ne pas donner une suite favorable à sa demande.

Refus d’exécuter la demande des Pays-Bas

« Le ministère public a conclu que la Russie avait volontairement autorisé M. Tsemakh à quitter la Fédération de Russie et avait refusé d’exécuter la demande néerlandaise, alors qu’elle était tenue de le faire en vertu de la Convention européenne d’extradition », a indiqué le communiqué des Pays-Bas.

Vladimir Tsemakh, le mis en cause avait été autorisé à retourner chez lui dans l’est de l’Ukraine. L’ancien responsable des séparatistes prorusses  avait été mis à la disposition de Moscou dans le cadre d’une opération d’échanges de détenus entre la Russie et l’Ukraine. Il avait précédemment été mis aux arrêts par les services secrets ukrainiens.

Près de 300 morts dans l’explosion du vol MH17

Le dossier pour lequel, son extradition a été demandée par les autorités  néerlandaises est relatif à l’abattage d’un avion en plein vol par un missile. L’appareil appartenait en effet à la compagnie Malaysia Airlines. En partance pour Kuala Lumpur, le Boeing a été touché par un missile Buk de conception russe.

 Il survolait en effet la zone de conflit armé avec les séparatistes prorusses dans l’est de l’Ukraine. Près de 300 personnes ont finalement perdu la vie dans cette situation. Selon le communiqué du Parquet néerlandais, la décision délibérée de la Russie relative au refus de mettre à sa disposition Vladimir Tsemakh, viole les accords internationaux signés par la Russie.

Le Parquet néerlandais cite notamment la Convention européenne d’extradition. Elle est entrée en vigueur en 1957 et est régie par le Conseil de l’Europe dont la Russie est membre.

Voir les commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom