Les déguerpis de la berge de Tokpa relogés à partir de la semaine prochaine (Tonato)

Le gouvernement a lancé depuis plusieurs semaines les travaux d’assainissement de la berge lagunaire du marché Dantokpa. Une initiative que le ministre du cadre de vie défend au vu de l’insalubrité dans laquelle végétait ce lieu depuis plusieurs années. « La berge lagunaire de Dantokpa est devenue un point d’insalubrité notoire, chronique au point où notre pays a été pratiquement interdit d’exportation de certaines ressources halieutiques notamment les crevettes et consorts en direction de l’étranger » a déclaré José Didier Tonato dans les colonnes du quotidien de service public La Nation.

Pour l’autorité, il est donc important de détruire les dépotoirs sauvages créés un peu partout dans l’agglomération et la berge lagunaire de Dantokpa. Surtout sa longueur linéaire de quatre kilomètres qui est connue pour avoir accumulé des déchets sur plusieurs années et réduit la profondeur et la largeur de la lagune de Cotonou. « Il fallait arrêter ce processus » indique José Didier Tonato.

Publicité

« Nous trouverons la solution et les moyens qu’il faut pour nettoyer définitivement cette berge-là. Prendre quelques précautions conservatoires à savoir remblayer, terrasser, poser une clôture grillagée de façon provisoire » poursuit-il. Cette clôture sera longée par une voie pour permettre de desservir les quartiers environnants. Des bacs à ordures sont déjà posés le long de cet espace. Ils seront régulièrement enlevés.

Le gouvernement veut faire de cette berge un espace de détente

« Nous ne permettrons plus que cet espace soit occupé jusqu’à l’ouverture du chantier de la voie lagunaire et des aménagements qui sont prévus au bord de cette lagune » a clairement fait savoir le ministre du cadre de vie. Il faut dire que le projet est ambitieux. Le gouvernement veut en effet faire de cette berge un espace de plaisance.

La voie lagunaire sera bordée par des espaces de détente, un débarcadère sur l’eau pour le sport nautique et les agréments des espaces sportifs au bord de l’eau, les espaces commerciaux d’une certaine modernité au bord de l’eau de façon à valoriser définitivement cet espace central.

En ce qui concerne les personnes déguerpies de cette berge lagunaire, le ministre assure qu’elles seront relogées. « A l’heure où je vous parle, nous avons fini le plan de relogement. Tout le monde sera recasé et avec la Sogéma et la mairie, à partir de la semaine prochaine nous commencerons à redéployer les personnes touchées par cet aménagement » a déclaré José Didier Tonato.

Publicité

3 réponses

  1. Avatar de The
    The

    Voilà un ministre qui ne connait que l’urbanisme et laisse le volet environnement. Un con comme ça. Tu penses que sans les inspecteurs de l’environnement, le vœu ou la gloire énuméré peut être accompli ???. un ministre à la tête blanche qui ne suit rien dans son ministère.la mise en œuvre de beaucoup de projets lui echappe. les Directeurs generaux ne rendent pas compte fidèlement.Et c’est vrai, il n’y a pas de ressources humaines qualifiée dans ce ministère là. C’est une erreur de nommer les professeurs d’université qui sont des enseignants à la tête des directions techniques.Ces enseignants vont à l’université et laissent l’evolution des dossiers ce qui bloque le fonctionnement normal des choses. C’est piteux pour Patrice TALON, il veut quelque chose et son contraire.Le Ministre TONATO ne fou rien. Le projet EBT-PAT souffre énormement dans les couloirs de la DGEC.Il a nommé un coordonnateur qui ne comprend absolument rien !!!! c’est dommage pour TALON…

  2. Avatar de NIYIGEMA ISHIMWE TOGLOSSOU
    NIYIGEMA ISHIMWE TOGLOSSOU

    Bravo mon Pérézida chez moi au Rwanda en langue kinyarwanda . Nous admirons beaucoup ce perezida développeur. Que l’Afrique puisse avoir des grands Hommes comme lui et Kagamé

  3. Avatar de ZATIN
    ZATIN

    Merci à Talon qui ose relever le défi du changement de nos mauvaises habitudes qui se sont sedimentées durant des décennies depuis 60 ans au moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité