Terrorisme : le G5 Sahel et la France estiment que la situation s’améliore

L’opération Barkhane a commencé par porter ses fruits selon les propos tenus ce jeudi 5 mars 2020 par un conseiller de l’Élysée. Devant les hommes des médias, l’officiel français a fait remarquer que l’intensification des opérations militaires antidjihadistes ces dernières semaines a permis de constater une amélioration de la situation dans la zone des « trois frontières ».

Selon lui, la dynamique de cette opération militaire est la reprise d’un terrain qui a été auparavant arraché par les terroristes. Le mérite revient en effet au travail conjoint abattu par les forces françaises et les soldats des pays sahéliens. Cette collaboration permet la planification des opérations ainsi qu’un meilleur partage du renseignement selon les précisions du fonctionnaire de la présidence française.

Publicité

Quid du côté burkinabè

« Cette reprise de contrôle va s’accentuer puisque dans les jours qui viennent, on va avoir un déploiement […] assez massif de militaires français et africains dans cette zone-là » a-t-il poursuivi. « Je mets un bémol à ce satisfecit parce qu’autant la situation s’améliore côté nigérien (et) côté malien, mais elle ne s’améliore pas côté burkinabè», a ajouté le conseiller spécial de l’Elysée face aux hommes des médias membres de l’Association de la presse diplomatique française.

 Ce fut l’occasion pour lui de revenir sur les différents engagements qui ont été pris au sommet de Pau. Cette opération sera menée pour une période de 6 mois à l’issue de laquelle les engagements seront évalués.

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Qu’ils résolvent eux-mêmes même, le problème qu’ils ont posé, en particulier la France.

    1. Avatar de (@_@)
      (@_@)

      bien sûr oui. « Vive l’Afrique libre et indépendante ! A bas l’impérialisme international aux mains gantées de sang ! et blah, blah, blah »
      Et surtout : « laissez aux autres le soin de protéger vos populations et la terre de vos aïeux ! »
      \\\\ ///
      (@_@)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *