Covid-19 en Libye : Décès d’un rebelle qui avait contribué à renverser Kadhafi

L’ancien chef rebelle, Mahmoud Jibril, âgé de 68 ans, est décédé ce dimanche 5 avril en Egypte des suites de la maladie du moment, le coronavirus. C’est le Secrétaire général de la coalition de parti AFN (Alliance des forces nationale), que Djibril lui-même a fondé, qui a rendu publique l’information. Selon le SG du parti, Khaled al-Mrimi, il avait antérieurement à son infection au coronavirus, des problèmes de santé. Mais il a précisé que son état de santé s’était beaucoup amélioré et il était même sur le point de quitter l’hôpital avant que le décès le survienne.

D’après le directeur de l’hôpital du Caire où M. Jibril avait été hospitalisé, il avait été conduit à l’hôpital après un accident cardio-vasculaire le 21 mars dernier avant que son infection du Covid-19 ne soit confirmée après le test. A l’en croire depuis le vendredi, l’état de santé de l’ancien chef rebelle s’était beaucoup amélioré, avant que les choses ne s’empirent à nouveau où « ses organes vitaux ont cédé ».

Publicité

On rêve non réalisé

Pour rappel, en 2011, quelques moments après le démarrage de l’insurrection en Libye dans le cadre du Printemps arabe, Djibril avait été nommé par le Conseil national de transition (CNT), comme le chef du gouvernement par intérim. A la suite, il a effectué plusieurs déplacements dans les pays occidentaux afin de rencontrer certains dirigeants tels que Nicolas Sarkozy et David Cameron pour obtenir leurs soutiens afin de faire partir de force Mouammar Kadhafi. Une fois que l’ONU avait donné son aval, les deux pays à la tête d’une coalition avaient immédiatement lancé les offensives.

A la suite de l’échec du régime de Kadhafi, Mahmoud Jibril avait abandonné son poste du chef du CNT, afin de devenir le leader de l’AFN, une coalition qui rassemble près d’une soixantaine de partis et qui a remporté les premières élections libres dans le pays en 2012. Malheureusement, son rêve d’occuper les plus hautes fonctions dans le pays en 2013 ne s’est jamais réalisé à cause de ses antécédents avec Kadhafi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires