Présidentielle en France : Jean-Marie Bigard change (encore) d’avis

L’humoriste français Jean-Marie Bigard a encore changé d’avis concernant sa candidature aux prochaines élections présidentielles dans le pays. Il a donné l’information, le soir du samedi 20 juin 2020 sur la scène de l’Apollo Théâtre, dans le XIe arrondissement de Paris. « Je ne me suis pas retiré. Simplement, c’est un vrai sport et donc quand tu n’en as pas fait depuis longtemps, j’ai dit qu’on était mieux dans les tribunesMais je ne jette pas l’éponge, je suis ravi de faire peur (…) » a-t-il expliqué au cours de son show. Ainsi, tout semble montrer que le comédien a l’intention de jouer un rôle dans ces élections présidentielles. « Je vais prendre mon téléphone et demander aux maires les 500 signatures. Imagine si je les ai avant tout le monde ? Là je vais vraiment leur faire peur » a-t-il déclaré.

La réouverture des maisons closes

Il a fait part de ses ambitions, en énumérant des mesures qui lui tiennent à cœur comme l’abrogation de la loi PLM, le retour du droit de goutte qui autorise la fabrication de sa propre eau-de-vie ainsi que la réouverture des maisons closes. Aussi voudrait-il diviser par trois les dépenses alimentaires des ménages. Au cours de son show, Jean-Marie Bigard s’est attaqué à la politique actuelle. Assurant vouloir diviser l’Assemblée nationale en deux camps, l’humoriste s’est par la suite attaqué à des membres, anciens comme nouveaux, du gouvernement d’Edouard Philippe. A l’en croire, l’ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn aurait du « sang sur les mains ».

Publicité

Il s’en est également pris au successeur de cette dernière, Olivier Véran ainsi qu’à la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye. Par ailleurs, Jean-Marie Bigard a laissé à tout un chacun une libre interprétation de ses dires. « Chacun pensera ce qu’il voudra mais moi j’étais content de pouvoir m’exprimer librement. » a-t-il déclaré.

Une réponse

  1. Avatar de zob
    zob

    Un homme au grosses couilles…un blanc qui dit noir..il ont peur les politiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *