,

Covid-19 au Bénin : le gouvernement explique l’augmentation du nombre de décès

Au Bénin, les jours passent et la liste des personnes mortes de Covid-19 s’allonge. Selon les sources officielles, le pays a enregistré 31 décès à la date du 17 juillet 2020. Ce bilan macabre ne laisse pas de marbre le gouvernement. Dans un communiqué publié  sur sa page officielle, il indique que la croissance des décès est due à un dépistage tardif  ou à une prise en charge tardive. « Les décès enregistrés au Bénin sont dus pour la plupart soit à un dépistage tardif ou une prise en charge tardive du patient n’ayant pas déclaré rapidement ses symptômes » renseigne la note.

Elle rappelle qu’il y  a un centre d’appel et de prise en charge en place depuis mars 2020 pour traiter l’ensemble des requêtes liées à la gestion de la Covid-19 au plan national. Ce centre d’appel fonctionne tous les jours de la semaine 24h/24 dans plusieurs langues nationales et en français. Le gouvernement demande  donc aux personnes qui ressentent de la fièvre, la conjonctivite, le rhume, les maux de tête, la diarrhée, la toux, la perte du goût et de l’odorat, d’alerter immédiatement le centre d’appel Covid-19 en composant le 136, un numéro gratuit.

Publicité

Afin de convaincre les sceptiques

« Des spécialistes évalueront votre requête et vous orienteront soit pour la bonne conduite à tenir ou un dépistage  gratuit ». Notons que le Bénin compte actuellement 1602 infectés. Si on s’en tient bien sûr au bilan du 17 juillet dernier. Force est de constater que malgré la hausse des cas positifs dans le pays, des citoyens continuent de ne pas observer les gestes barrières en sortant sans masques de protection. Il faudra peut-être que le gouvernement commence par rendre public la liste des personnes mortes de Covid-19 en indiquant précisément leurs communes de résidence et en publiant leurs certificats de décès afin de convaincre les sceptiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *