Terrorisme en France : l’inquiétante déclaration de Darmanin

En France, la menace terroriste demeure extrêmement élevée. C’est du moins ce qu’il convient de retenir d’une déclaration faite par le ministre français de l’Intérieur ce lundi 31 août. Prenant la parole à l’issue d’une visite qu’il a effectuée  au siège de la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), Gérald Darmanin indique que 8 132 personnes sont inscrites sur la liste des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

La France toujours exposée au risque terroriste…

Pour l’autorité ministérielle, le « risque terroriste d’origine sunnite demeurait la principale menace à laquelle est confrontée » la France. Pour le ministre français de l’Intérieur, « la lutte contre le terrorisme islamiste était une grande priorité du gouvernement ». Ce fut également une occasion pour l’autorité ministérielle de prendre à nouveau des engagements afin de lutter très efficacement contre le terrorisme.

Publicité

« Un combat sans relâche »

  « Nous mènerons un combat sans relâche (…) nous ne renoncerons jamais à traquer sans relâche ces ennemis de la République », a-t-il insisté. Rappelons que ces déclarations du ministre de l’Intérieur interviennent  quelques jours avant l’ouverture des procès des attentats de 2015. Il s’agit notamment des attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher. Cinq années après le carnage qui a fait 17 morts, les principaux accusés comparaîtront devant la Cour d’Assise spéciale à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *