Coronavirus : un propriétaire annule le loyer de ses locataires

Aux Etats-Unis, des millions de personnes ont perdu leurs emplois à cause de la crise du coronavirus. Certains ont donc été dans l’incapacité de payer leurs loyers. Les propriétaires pour la plupart ne sont pas compréhensifs comme Mario Salerno.  Cet homme qui possède quelque 80 appartements dans 18 bâtiments de Brooklyn a décidé d’annuler le loyer d’avril pour ses locataires. Cette décision a été prise parce que certains d’entre eux lui ont dit qu’ils ne pouvaient pas faire face à cette charge sociale.

M Salerno va très certainement perdre des centaines de milliers de dollars en annulant ces loyers mais il ne semble pas s’en soucier. « Je veux que tout le monde soit en bonne santé. C’est tout » a-t-il confié à NBC New York. L’homme a posé dans ses immeubles des panneaux sur lesquels il est inscrit : « Restez en sécurité, aidez vos voisins et lavez-vous les mains ». Ce qui montre bien qu’il est plus préoccupé par la santé de ses locataires que par les loyers. M Salerno a acquis les terrains qui abritent aujourd’hui ses immeubles, dans les années 80.

Publicité

Il espère que les autres propriétaires suivront son exemple

Il possède aussi la Salerno Auto Body Shop, un atelier de réparation qu’il a hérité de son père et qui est resté ouvert malgré la pandémie. « Est-ce que je veux vraiment faire un simple changement d’huile et un travail de freinage? Non, mais j’ai beaucoup de médecins et d’infirmières qui doivent faire réviser leurs voitures » a t-il expliqué au New York Times . L’homme qui a annulé le loyer de ses 300 locataires, espère que les autres propriétaires suivront son exemple. Rappelons que L’Etat de New York a pris une mesure qui interdit les expulsions avant 90 jours. Mais le gouverneur Andrew Cuomo, a fait savoir cette semaine que les locataires devront payer leurs loyers.

Une réponse

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Très beau geste de sa part. Celui soit il connaît Dieu ou soit il a connu à un mom de sa vie des souffrances de la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *