Présidentielle en Guinée : il s’écroule devant le bureau de vote et meurt

Le jour du vote en Guinée, un homme âgé de la soixantaine s’est évanoui dans son bureau de vote, puis est mort. Selon les informations d’AfricaGuinée,  l’homme avait quitté sa maison ce dimanche 18 octobre 2020, pour se rendre à Labé, afin de remplir son devoir civique. Arrivé dans le centre de vote, à l’école de Koulidi, il s’est écroulé. Malgré le fait qu’on l’ait transporté à l’hôpital, il est plus tard décédé dans son domicile.

« Certains ont dit qu’il souffrait de la tension »

« Ce matin, il a pris sa carte d’électeur pour venir s’acquitter de son devoir civique. Arrivée l’école Koulidi où le vote est organisé, il est tombé en syncope. Certains ont dit qu’il souffrait de la tension. Ensuite on l’a envoyé à l’hôpital. 30 minutes après, on l’a ramené à la maison où il est décédé. Il s’appelle Mamadou Bobo Barry » a confié un des proches du défunt au média guinéen. Mamadou Bobo Barry avait par ailleurs, deux femmes et cinq enfants. Rappelons que la campagne électorale avait donné lieu à des conflits interethniques en Guinée.

Publicité

Ce jour, c’était plus de 5,4 millions d’électeurs qui sont sortis de leurs maisons afin d’élire leur président. Il s’agit également d’un scrutin à risque, au cours duquel l’actuel président Guinéen, Alpha Condé, est candidat à sa troisième réélection. Il s’oppose à l’ancien Premier ministre, Cellou Dalein Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *