Test d’un missile russe : les USA fulminent contre la Turquie

Le gouvernement américain a exprimé son désaccord après le test de missile effectué par la Turquie, le 16 octobre dernier. Ce vendredi 23 octobre 2020, Washington a mis en garde Ankara contre le fait d’avoir testé le missile S-400, qui pourrait gravement porter atteinte à leurs relations diplomatiques.

Aucune compatibilité avec les engagements de la Turquie

Le porte-parole du Pentagone, Jonathan Hoffman, a fait savoir que « le ministère américain de la Défense condamne dans les termes les plus forts le test effectué le 16 octobre par la Turquie du système de défense aérienne S-400, un test confirmé aujourd’hui par le président Erdogan ». Aussi, a-t-il ajouté que le système de missile russe S-400 n’a aucune compatibilité avec les engagements que la Turquie a pris vis-à-vis de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), mais aussi « en tant qu’allié des Etats-Unis ». « Nous nous opposons à ce que la Turquie teste ce système, cela risque d’avoir des conséquences graves pour nos relations de défense » a également indiqué le porte-parole américain.

Publicité

« On ne va pas demander l’avis des Etats-Unis pour cela »

Notons que ces propos de Jonathan Hoffman interviennent dans un contexte où le président turc a confirmé ce test de missile russe, toujours ce vendredi. « Ces tests, il est vrai, ont été effectués et vont continuer », a-t-il confié à la presse, à Istanbul, tout en soulignant : « On ne va pas demander l’avis des Etats-Unis pour cela ». Pour rappel, l’achat par la Turquie du système S-400 avait suscité l’ire des Etats-Unis, ainsi que d’autres alliés de l’OTAN. Washington avait réagi en suspendant la participation de la Turquie au programme de fabrication de son tout dernier avion moderne F-35.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité