Médecine moderne contre le Covid : un gourou crée la polémique en Inde

Dans une vidéo qui a circulé sur les réseaux sociaux en Inde, le gourou du yoga Baba Ramdev a fait des commentaires sur l’actuelle deuxième vague très mortelle du Covid-19, et qui a suscité de la polémique. Alors que le virus vient de faire plus de 300.000 mort dans le pays, Ramdev, l’un des gourous les plus connus en Inde a critiqué la médecine moderne qui d’après lui, n’a pas été à la hauteur de la pandémie. « Des centaines de milliers d’Indiens sont morts du Covid-19, car les traitements allopathiques sont une farce, » a-t-il déclaré.

Ces commentaires de Ramdev ont suscité une grosse polémique dans le pays, principalement chez les professionnels de la santé. D’après l’Association médicale indienne, le ministère de la Santé devrait prendre des mesures contre le gourou, car il a induit les gens en erreur en faisant des déclarations « non apprises » contre l’allopathie et en diffamant la médecine scientifique. Selon eux, Ramdev devrait être poursuivi en vertu de la loi sur les maladies épidémiques, car les déclarations « non instruites » sont « une menace pour la société alphabétisée du pays ainsi que pour les pauvres qui en sont la proie », a déclaré l’organe suprême des médecins dans un communiqué.

Publicité

« L’allopathie est une science tellement stupide »

Citant la vidéo qui circule sur les réseaux sociaux, l’Association médicale indienne (IMA) a déclaré que Ramdev disait que « l’allopathie est une science tellement stupide ». L’IMA a également indiqué que Ramdev affirmait que Remdesivir, Faviflu et tous les autres médicaments, qui ont été approuvés par le contrôleur général des médicaments de l’Inde, ont échoué dans le traitement des patients du Covid-19. D’après l’association, Ramdev essayait de tirer parti de la situation et de créer un sentiment de peur et de frustration parmi la population en général. Il le fait « pour pouvoir vendre ses soi-disant médicaments illégaux et non approuvés et gagner de l’argent aux dépens du grand public », a déclaré l’association.

« Le ministre de la Santé de l’Union (Harsh Vardhan) qui est lui-même diplômé de médecine moderne allopathique et chef de ce ministère (de la santé), devrait soit, accepter le défi et l’accusation de ce monsieur et dissoudre l’établissement médical moderne, soit, affronter hardiment et poursuivre la personne pour ses propos d’incendie criminel sur la souveraineté du pays et le réserver en vertu de la loi sur l’épidémie pour sauver des millions de personnes de telles déclarations non scientifiques », a déclaré l’IMA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité