, ,

Bénin: Noélie Yarigo sera bien présente aux JO de Tokyo, l’IAF a donné son feu vert

Après 2016 à Rio, Noélie Yarigo avait en ligne de mire les JO de Tokyo qui démarrent en juillet prochain. Mais cette saison, elle n’avait pas réussi à courir dans les temps minima requis pour participer aux olympiades. Ce qui lui mettait la pression. « J’étais sous pression et c’est peut-être pour ça que je passais à côté de mes compétitions » explique-t-elle au site La Nouvelle République. Fr. La fumée blanche est enfin sortie. Elle sera bien présente aux JO de Tokyo.

« J’étais en ballotage avec une athlète d’heptathlon« 

Ce lundi, la béninoise a reçu le coup de fil qui lui annonçait sa participation à ces olympiades. « C’était un soulagement. J’étais en ballotage avec une athlète d’heptathlon. Quand j’ai vu qu’ils avaient dit qu’elle était qualifiée, j’ai demandé à mon manager de contacter l’IAF, qui lui a confirmé que j’étais bien qualifiée, que le Bénin pouvait qualifier deux athlètes féminines et un homme de leur choix. Une fois l’information arrivée à la fédération et au comité olympique, le président m’a appelé dans les trente minutes » raconte-t-elle.

Publicité

C’est parce qu’elle figure sur la liste des 48 meilleures du monde dans sa spécialité que la béninoise a été autorisée à prendre part à ces JO. En effet, elle est actuellement le 19e mondiale. Comme on l’a notifié, ses performances n’étaient pas de haut vol cette saison. Elle n’a pas réussi à battre son record personnel des JO de Rio (1’59’12). Ce qui lui a permis de se qualifier pour les demi-finales du 800 mètres lors de ces olympiades. Son meilleur temps cette saison est de 2’00’57.

Elle pense pouvoir passer sous la barre des 2 minutes

Cependant elle pense pouvoir passer sous la barre des 2’ maintenant qu’elle est libérée de la pression. « Maintenant que je sais que je suis qualifiée, je vais pouvoir me reconcentrer sur l’essentiel et pouvoir me préparer sereinement pour les Jeux Olympiques » a-t-elle déclaré. Ses compatriotes espèrent bien qu’elle fera mieux qu’en 2016 à Rio. Les séries du 800 mètres se dérouleront dans la nuit du 29 au 30 juillet. Tout le mal qu’on lui souhaite, c’est d’être présente lors de la finale dans la nuit du 2 au 3 août et de la remporter même si la tâche ne sera du tout pas facile. Impossible n’est pas béninois.

3 réponses

  1. Avatar de Eric MEDEDA
    Eric MEDEDA

    Je suis fière de vous la grande Yarigo et je faisais les recherches dépuis le matin merci à Dieu pour la demie j’espère vous pourrez enfin décrocher cette médaille d’or à tokyo,impossible n’est pas beninois

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Félicitations. Tu as beaucoup fait pour le Bénin, ma sœur. Il faut que les autorités compétentes commencent à penser à préparer les relèves dès le bas âge.

    1. Avatar de Tchité
      Tchité

      Dès la classe de maternelle, se prépare la relève dans les pays sérieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *