, , ,

Valorisation des résultats de recherche : Le Bénin bénéficiaire du projet VaRRIWA

Porté par l’Agence universitaire de la Francophonie, le projet VaRRIWA (Valorising Research Results and Innovation in West Africa – Valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation en Afrique de l’Ouest) sera lancé ce vendredi 4 juin 2021 à Dakar au Sénégal par vidéoconférence. Ce projet dont le Bénin est l’un des pays bénéficiaires, vise à accompagner la valorisation des résultats de la recherche dans quatre pays.

Selon le communiqué de presse de l’Agence universitaire de la Francophonie, ce projet «est une réponse innovante au défi de la valorisation des résultats de la recherche et de l’innovation au Bénin, au Burkina Faso, au Sénégal et au Togo ». D’une durée de quatre ans, et doté d’un budget de plus de trois milliards de francs CFA, il a pour objectif «de contribuer à la création d’un environnement incitatif au transfert de technologie et à l’innovation durable » dans les quatre pays concernés. L’Agence universitaire de la Francophonie, a pour partenaires l’Agence Béninoise de valorisation des résultats de la Recherche et de l’Innovation technologique (AbeVRIT); l’Agence nationale de valorisation des résultats de la recherche et des innovations (ANVAR) du Burkina Faso; l’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée (ANRSA) du Sénégal.

Publicité

La Direction de la recherche scientifique et technique (DRST) du Togo et la Sorbonne Université de la France (Partenaire scientifique) sont aussi des partenaires du projet. La cérémonie officielle du lancement du projet de ce vendredi est placée sous le parrainage du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation du Sénégal. Au cours de cette cérémonie, il y aura l’annonce du lancement d’un appel à projets qui va permettre de sélectionner et de subventionner une douzaine de projets pour un budget d’au moins cent millions de FCFA.

Pour rappel, l’ABeVRIT est un établissement public à caractère scientifique et technologique, sous tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, ayant pour mission fondamentale « la mise en œuvre, en collaboration avec les structures publiques et privées concernées, la stratégie nationale de développement technologique et industriel, notamment par l’exploitation des résultats de la recherche ». Pour sa part, l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) est le premier réseau universitaire au monde avec  990 établissements membres dans 118 pays, et 59 implantations réparties sur les cinq continents. L’AUF intervient dans de nombreux domaines comme la formation, la recherche, le numérique, la gouvernance universitaire, l’entrepreneuriat et l’employabilité des étudiants, ou encore le développement durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *