Vatican : Le pape François remis, dit l’Angelus et lance un appel

Il y a une semaine, le pontife de 84 ans a été opéré à l’hôpital Gemelli de Rome, quelques heures après avoir effectué la prière traditionnelle de l’Angélus sur la place Saint-Pierre. Selon un communiqué du bureau des communications du Saint-Siège, l’intervention  programmée était « pour une sténose diverticulaire symptomatique du côlon ». Mais depuis des jours, les services de communication du Vatican ont fait état de la réussite de l’intervention et du rétablissement progressif du souverain pontife. Ce dimanche, le pape François visiblement remis, est apparu depuis la fenêtre de la polyclinique pour la prière de l’Angélus.

« J’ai (…)  fait l’expérience de l’importance d’avoir de bons soins de santé »

C’est avec de jeunes patients en oncologie, que le pape est apparu sur un balcon de la polyclinique Agostino Gemelli de Rome, ce dimanche. La première apparition publique depuis son opération chirurgicale la semaine dernière. Le pape a célébré ce jour, sa prière hebdomadaire de l’Angélus depuis la fenêtre de l’hôpital. « Je suis heureux de pouvoir tenir le rendez-vous dominical de l’Angélus, même ici de la polyclinique Gemelli », a déclaré le pape.  Le souverain pontife avec une santé fragile, a suscité quelques frayeurs avec ses malaises.

Publicité

Mais les services de presse du Vatican, s’étaient fait forts de communiquer autour de l’état de santé du pape, et à chaque étape de sa convalescence, un communiqué était publié.  Samedi, le porte-parole du Saint-Siège a déclaré que le pontife avait ses analyses de sang « satisfaisantes », qu’il marchait, et reprenait progressivement le travail. Ce Dimanche, c’est un souverain pontife qui semble avoir bien récupéré qui était apparu pour la prière chrétienne catholique de l’Angélus.

Une occasion qu’a également saisie le pape pour faire un plaidoyer. « En ces jours d’hospitalisation, j’ai une fois de plus constaté à quel point de bons soins de santé sont importants » a dit le Pape après la prière. Des soins de qualité, mais également, « accessibles à tous, comme en Italie et dans d’autres pays » a ajouté le Pape François, « un système de soins de santé gratuit, qui assure un bon service accessible à tous ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *