, ,

Bénin: Le gouvernement fait des dons aux déplacés burkinabé

« Le Bénin fera le maximum pour que vous soyez dans de meilleures conditions ». C’est ce qu’a dit le ministre de l’intérieur aux réfugiés burkinabé installés à Porga dans la commune de Matéri. En effet, Alassane Seidou et son collègue de la décentralisation Raphaël Akotègnon ont rendu visite à ces déplacés ayant fui les exactions des groupes terroristes actifs dans leur pays. Les membres du gouvernement avaient les bras chargés de vivres et de non vivres. Il s’agit de sacs de sorgho, de riz, de mil, d’haricot blanc, de pâtes alimentaires et de bidons d’huile.

« Le Bénin veille sur vous »

A tout ceci s’ajoute des sceaux, des bassines, des cartons de savon et bien d’autres choses. Alassane Seidou a exprimé à ces déplacés forcés, l’empathie du gouvernement béninois. « Nous partageons votre douleur, ce n’est pas de votre gré que vous avez quitté votre pays. Le Bénin veille sur vous et donnera le maximum pour rendre votre séjour ici heureux » leur a-t-il dit avant d’ajouter que leur pays d’accueil est resté en contact avec les autorités burkinabé.

Publicité

« Nous voulons vous dire aussi que nous sommes en lien avec vos autorités et elles sont en train de travailler pour que les conditions objectives et subjectives soient créées dans votre pays, afin que vous puissiez y  retourner et y vivre comme par le passé. Le gouvernement burkinabé est très préoccupé par votre situation » a déclaré le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique. Le geste du gouvernement n’a pas laissé indifférent, le maire de Matéri Robert Kassa.

Des certificats de demande d’asile distribués aux déplacés

Il a remercié le gouvernement pour son engagement en faveur du bien être de ces déplacés. L’édile a ensuite informé les ministres des actions qui ont déjà été menées par des partenaires comme l’Unicef, le préfet de l’Atacora, Plan Bénin et d’autres bonnes volontés, en faveur de ces déplacés. Ceux-ci ont reçu à l’occasion des certificats de demande d’asile, le temps que les procédures d’obtention du statut de réfugiés aboutissent.  Il faut dire que plusieurs autres organisations onusiennes comme l’Organisation mondiale de la santé et le Programme alimentaire mondial ont aussi apporté leurs aides aux déplacés burkinabé jeudi.

4 réponses

  1. Avatar de La Foudre
    La Foudre

    Sultan Aziz
    Ta tante Talala ne veut pas oublier ses parents Burkinabais qui sont en réalité, ceux qui ont voté pour elle et Talon dans le Nord.
    Nous, réfugiés dans notre propre pays sous le régime Talon, ne méritons, dans leurs têtes, que la galère qu’ils nous imposent

    1. Avatar de sultan aziz
      sultan aziz

      Mon cher ami la foudre….tu dis vrai…!!!

      Mais en réalité…..le problème est plus complexe que ça…!!!

      Sais tu…que les délimitations…administratives coloniales…n’ont jamais été prises en compte par les peuples africains…?

      A suivre

      1. Avatar de sultan aziz
        sultan aziz

        Comme je le dis souvent…la seule région….ou j’ai pas mis pied au benin…c’est zagnado..et dépendances…

        sais tu… que dans la pendjari…depuis karimama…jusqu’à kérou (firou)….habitent uniquement…des gourmantché…..?

        fada gourman…au burkina…..et comme cette partie du benin….dis je il n’a que des gourmanché…

        Je connais des hauts cadres beninois..gourmanché..

        A suivre

        1. Avatar de sultan aziz
          sultan aziz

          madame talata….de son vrai nom…fofana..(fafana)….est…dioula…

          Je persiste et je signe….si on veut remonter loin…

          Comme hubert maga…fut mossi…du burkina…

          En conclusion….moi…je déteste…et je ne me sens plus proches..de ceux là…qui ont dépassé les bornes…avec la rup ture..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité