Hommage poignant d’un homme à sa fiancée morte deux semaines avant leur mariage

Ryan Dixon, a rencontré Kate Wignall alors qu’ils n’avaient que 15 ans après avoir déménagé dans la ville de Lost Withiel dans les Cornouailles en Angleterre. Très tôt les deux jeunes se lient d’amitié et tombent amoureux. Le 30 mai 2020, après neuf ans ensemble, ils décident de se fiancer. Mais le lendemain, Kate commence à ressentir des douleurs thoraciques atroces qui semblaient sortir de nulle part. Le diagnostic posé a été sans appel, elle avait un mélanome, un cancer de la peau. Après 11 mois de lutte contre la maladie, Kate est décédée, juste quinze jours avant que Ryan ne puisse en faire son épouse. Ses vœux de mariage, c’est à l’enterrement qu’il il les a lu.

« Car l’amour reste toujours un doux mystère de la vie »

« L’amour est comme la magie et il le sera toujours. Car l’amour reste encore le doux mystère de la vie. L’amour fonctionne de manières merveilleuses et étranges et il n’y a presque rien dans la vie que l’amour ne puisse changer. (…) Je promets de te respecter, de t’honorer et de t’aimer pour toujours ». C’est en substance les vœux que Ryan s’était préparé à prononcer à sa bien-aimée au moment de leur mariage. Mais le destin en avait décidé autrement, et les préparatifs pour le mariage avaient mué en apprêt pour une cérémonie funéraire.

Publicité

Qu’à cela ne tienne, le jeune technicien de laboratoire a décidé le jour de l’enterrement de lire ses vœux, car « bien que ce soient les vœux que nous n’avons pas pu prononcer. Ils seront nôtres pour toujours, à chérir et à garder ». À la suite de son discours, Ryan Dixon, 25 ans, a ensuite pu disperser les cendres de sa bien-aimée s dans leur « endroit préféré », le Promontoire des Cornouailles, là où il l’avait demandé en mariage. Diagnostiquée avec un mélanome de stade quatre en juillet 2020, Kate Wignall, ergothérapeute n’avait que 25 ans lorsqu’elle est décédée le 14 avril 2021.

Ray qui a juré de l’honorer en continuant à cocher une liste d’expériences qu’elle espérait avoir avant sa mort, et s’attelle à les réaliser pour elle. Il vient selon la presse locale d’aider à collecter près de 7000 dollars (5 000 £) pour la recherche sur le cancer en gravissant les trois plus hauts sommets du Royaume-Uni en sa mémoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *