Pour « mauvaises performances », le Président Rajoelina vire tous ses ministres

Andry Rajoelina, a prêté serment en tant que président de Madagascar, ancienne colonie française de 26 millions d’habitants, en 2019 après des élections très contestées et une contestation devant la Cour constitutionnelle de son rival. Rajoelina a pris le pouvoir pour la première fois lors d’un coup d’État en mars 2009, renversant Marc Ravalomanana. Il est resté aux commandes à la tête d’un gouvernement de transition jusqu’en 2014. Il y a quelques jours, le président de 47 ans, a vu « un complot » pour le tuer et renverser le gouvernement, échouer. Mercredi, alors que les arrestations des auteurs du complot se poursuivent, la présidence Malgache a annoncé le limogeage de tous les membres du gouvernement.

Mandat expiré pour les ministres

« Le président Andry Rajoelina et le ministre en chef du gouvernement Christian NTSAY ont décidé que le mandat de tous les ministres membres du gouvernement expire le mercredi 11 août 2021. Ils mènent donc des opérations quotidiennes ou les ‘’expéditions des affaires de routine’’ jusqu’à ce que de nouveaux ministres soient nommés pour former le gouvernement ». C’est par cette déclaration présente sur les réseaux sociaux et qui serait issue de la Présidence de la république Malgache, que le chef de l’état a annoncé ce mercredi le renvoi de tous les membres du gouvernement à l’exception du premier ministre Christian Ntsay.

Publicité

Le bureau de Rajoelina n’a donné aucune raison pour les licenciements dans un communiqué. Mais de « mauvaises performances » sont cités par des sources proches du pouvoir. De fait ce dimanche, le président Rajoelina a déclaré que la performance de certains ministres n’était pas satisfaisante. « Comme dans une équipe de football, il faut changer quand il y a des échecs au gouvernement. Il y aura un changement et cela concerne ceux qui ne réalisent pas le travail qui leur est confié », a-t-il déclaré dans des commentaires diffusés à la télévision nationale. Un changement radical et qui selon nombre d’observateurs ne serait pas étranger au coup d’état  auquel avait échappé le président malgache, le mois dernier.

Une tentative d’assassinat manquée pour laquelle les investigations et les arrestations se poursuivaient dans le pays. Le 1er août, des hauts gradés de l’armée et de la police ont été arrêtés à Madagascar, « 12 sont des militaires et policiers d’active, cinq généraux, deux capitaines et cinq sous-officiers », selon la presse. Ces arrestations ont porté à 21, le nombre de personnes qui font actuellement l’objet d’une enquête sur l’assassinat déjoué.

4 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    La meilleure façon de se faire encore plus d’ennemis.

  2. Avatar de Zinzindohoué
    Zinzindohoué

    Lui, le Président de la République, est-il compétent? des conneries communement admises en Afrique. Les Chefs d’Etat qui pensent detenir la science infuse et qui vont de dérives en tares.

    1. Avatar de CROCRODILE
      CROCRODILE

      …et qui vont 😁😁😁de dérives en tares …mdr
      erci Zinzindohouè

  3. Avatar de Mike
    Mike

    Comme d’habitude…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *