Relation avec le Maroc : Israël répond à l’Algérie

L’actualité relative à la rupture des relations diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc continue de défrayer la chronique.  En effet, alors que la France appelle les deux protagonistes à retourner à la table de négociation, l’état hébreux quant à lui estime que les « accusations » algériennes n’ont aucun fondement. A en croire les confidences qui ont été faites par une source proche de la diplomatie israélienne à un média international, l’Algérie gagnerait plus à s’occuper de ses problèmes économiques.

Alger accuse le Maroc et Israël

Notons que l’Algérie avait accusé le Maroc et Israël d’être à la base des incendies qui ont ravagé une partie de pays. Des investigations ont révélé que certaines organisations seraient soutenues par les deux pays pour commettre les forfaits. Selon le communiqué des responsables algériens, ces organisations ont pour nom : Rachad islamiste et le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK). Les autorités algériennes annonçaient déjà suite à cette situation la révision des relations diplomatiques avec la monarchie marocaine.

Publicité

Les relations diplomatiques rompues

Ce mardi, 24 août, l’Algérie a mis sa menace à exécution en mettant fin à ses liens diplomatiques avec le Maroc. « L’Algérie a décidé de rompre les relations diplomatiques avec le royaume du Maroc à partir de ce jour », a déclaré le ministre algérien des affaires étrangères Ramtane Lamamra. Pour ce dernier, « l’histoire avait montré que le Royaume du Maroc n’a jamais cessé de mener des actions hostiles à l’encontre de l’Algérie ».

Une réponse

  1. Avatar de Bananas
    Bananas

    De grande nation se chamaillent on dirait des enfants du CP1….au lieu de vous réunir et régler le problème vous étalez vos faiblesses… après c’est la ^population qui récolte les peaux cassées de par certaines décisions sous l’effet de colère ..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *