Site icon La Nouvelle Tribune

Bénin: la peine de Joël Aïvo est disproportionnée selon son avocat français

Joël Aïvo (Facebook)

La peine de 10 ans de prison infligée à Joël Aivo tôt ce matin du mardi 07 décembre 2021 a créé un étonnement profond dans les rangs de ses avocats à l’international. Me Ludovic Hennebel, avocat au barreau d’Aix-en-Provence en France et conseil du constitutionnaliste béninois trouve que la peine qui lui a été infligée est trop grande. « La peine est disproportionnée, excessive, abusive. Elle est absurde » a déclaré l’avocat dans les colonnes du Monde Afrique. Pour lui, cette peine ne peut se comprendre « qu’avec une lecture purement politique ».

Le professeur à la faculté de droit d’Aix-en-Provence a ensuite critiqué la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) qui a rendu le verdict. Il trouve que la juridiction spéciale est « un organe purement politique permettant au gouvernement de museler ses opposants ». Il faut dire l’avocat français n’était pas à Porto-Novo hier lundi 06 décembre. Il a suivi le procès de loin.

"Un signal fort à tout opposant politique qui oserait..."

On apprend par ailleurs que Joël Aivo « n’est pas chaud » pour faire appel de la décision de la Criet. C’est Robert Dossou qui l’a dit dans les colonnes du journal Le Monde. « On peut faire appel de la décision de la Criet pour la forme, mais je vous avoue que notre client n’est pas chaud pour cela… » a-t-il déclaré. Pour Me Hennebel, le « pouvoir en place envoie un signal fort à tout opposant politique qui oserait lui faire de l’ombre ces dix prochaines années ».