, ,

Bénin : Le parti «Les Démocrates» officialise son appartenance à l’Opposition

Le  parti «Les Démocrates» a officialisé ce samedi 11 décembre 2021 son appartenance à l’opposition au régime du Président Patrice Talon.  C’est à l’occasion de son premier Conseil national extraordinaire tenu à son siège à Cotonou à travers une déclaration officielle et publique d’appartenance à l’opposition. Bien qu’appartenant déjà à l’opposition, cet acte est une prescription de la charte des partis politiques.  

 Porté sur les fonts baptismaux le lundi 06 juillet 2020, le parti « Les Démocrates» réuni en conseil national extraordinaire à son siège à Cotonou ce samedi 11 décembre 2021 a, à travers une déclaration officielle et publique d’appartenance à l’opposition, déclaré son appartenance à l’opposition selon une prescription de la charte des partis politiques.  La déclaration  précise que «depuis sa naissance, le parti «Les Démocrates» s’est inscrit dans la posture d’un parti d’opposition au régime en place depuis 2016 en raison des dérives et déviances qui caractérisent sa gouvernance politique, économique et sociale» . Le président  du parti «Les Démocrates», Eric Houndété a déclaré que «point n’est donc besoin que notre parti Les Démocrates dont on connaît les circonstances de sa création et les responsables qui le dirigent, proclame outre mesure qu’il est dans l’opposition avant que l’on s’en convainque tant ses discours, ses prises de position  et ses actes militent en faveur de son positionnement sur l’échiquier politique national, dans la catégorie des forces politiques de l’opposition». Il a affirmé qu’ «en tant que parti politique composé de démocrates respectueux des textes de la République et de surcroît lorsqu’un parti se dénomme parti Les Démocrates, il est un impérieux devoir pour ce parti, de se conformer aux dispositions légales qui régissent le statut de l’opposition afin de pouvoir jouer convenablement son rôle».

Publicité

 Les exigences de la loi par rapport au parti de l’opposition

 Selon la loi No 2019-45 du 25 novembre 2019, portant statut de l’opposition en République du Bénin, notamment en son article 6, «tout parti politique désireux d’appartenir à l’opposition doit être un parti régulièrement enregistré et faire une déclaration officielle et publique de son appartenance à l’opposition et la faire enregistrer au ministère en charge de l’Intérieur. Ce dernier transmet, dans un délai ne pouvant excéder deux (2) mois, l’enregistrement au Journal Officiel en vue de sa publication».  L’article 6 la loi No 2019-45 du 25 novembre 2019 précise également que «la publication au Journal Officiel peut aussi se faire à la diligence du parti politique concerné» et que ce parti politique de l’opposition ne peut pas «accepter une nomination à un poste politique de la part du Gouvernement». «Tout parti politique de l’opposition est en droit de développer pour l’essentiel des positions et des opinions différentes de celles du Gouvernement» a fait savoir toujours  cet article 6  de la loi No 2019-45 du 25 novembre 2019.

Il faut signaler que le président Eric Houndété a  dit que «le jeudi 21 janvier 2021 dans le bâtiment annexe du siège de notre parti et à l’occasion d’une session de la Coordination nationale» qu’il  avait «prononcé au nom du parti un discours qui tenait lieu de déclaration officielle et publique d’appartenance à l’opposition». Cette déclaration du jeudi 21 janvier 2021 a été rejetée  par le ministère de l’intérieur au motif que «le dossier d’enregistrement devrait être complété».  C’est pour cela,  indique-t-il, qu’«en prononçant le présent discours ce jour samedi 11 décembre 2021 après la décision que vous, membres du Conseil National, venez de prendre en tant qu’organe suprême de décisions entre deux Congrès, d’ancrer le parti Les Démocrates dans l’opposition»  et  que  son «intention est non seulement de mettre à exécution rapide votre décision en proclamant l’appartenance de notre parti à l’opposition mais aussi et surtout d’accélérer la procédure d’enregistrement de notre déclaration d’appartenance à l’opposition selon les indications du Ministère de l’intérieur».

 Enfin, il a déclaré que le parti «entend jouer pleinement le rôle dévolu à ce statut et s’engage à respecter les dispositions légales qui le régissent» et  a invité «le Gouvernement et la mouvance présidentielle à respecter les droits de l’opposition et à lui faciliter la jouissance de ces droits».

3 réponses

  1. Avatar de ZATIN
    ZATIN

    Poursuivez la résistance? Ou bien vous êtes fatigués ??

  2. Avatar de Citoyen
    Citoyen

    Il faut donc a un moment donne mettre fin a la pagaille!

  3. Avatar de Citoyen
    Citoyen

    Ils ont finalement compris? Qu’ils ne pouvaient pas faire l’opposition dans l’informel?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *