, , ,

Le Programme RePaSOC, 100% de réussite pour la Société Civile au Bénin !

Le Programme RePaSOC, Renforcement et Participation de la Société Civile, est un programme qui est issu de la coopération entre le Bénin et l’Union européenne
L’objectif global du Programme RePaSOC est de promouvoir la participation des citoyens à la conception, à la mise en œuvre et au suivi des politiques publiques de développement afin d’en assurer la pertinence, la transparence et la redevabilité et d’améliorer le développement inclusif et la gouvernance démocratique au niveau national et local. 

Le Programme RePaSOC s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG) dont le pilier 1 est de « consolider la démocratie, l’état de droit et la bonne gouvernance ». 
Le Programme RePaSOC est établi sur un financement de 14 554 387 d’euros soit 9.547.052.033 FCFA, avec l’appui de l’Union européenne qui s’élève à 12 millions d’euros. Il a connu 4 années de mise en œuvre opérationnelle et s’est clôturé en septembre 2021. 

Publicité
Bénéficiaires d’un projet financé par le RePaSOC à Boukoumbé  

Le maître d’ouvrage du Programme RePaSOC est le Ministère de l’Economie et des Finances en sa qualité d’Ordonnateur National du FED et le maître d’œuvre est le Ministère de la Justice et de la Législation.
C’est un programme multi-acteurs qui est piloté par un ensemble d’opérateurs, un mécanisme de gestion inédit avec notamment : 

  • la Maison de la Société Civile à travers une subvention directe qui œuvre pour la promotion de la participation des OSC dans l’élaboration et le suivi des politiques publique au niveau national et local, ainsi que pour la transparence dans les ressources publiques,
  • le Centre de Promotion de la Société Civile, sous tutelle du Ministère de la Justice, 
  • la Régie nationale du Programme RePaSOC qui assure la bonne mise en œuvre du Programme, 
  • ainsi qu’une mission d’assistance technique qui accompagne les différents acteurs.
  • Enfin la GIZ, à travers le champ 4 de son Programme d’appui à la Décentralisation et au Développement communal (PDDC) a également appuyé le Programme RePaSOC à travers un volet financé à hauteur de 4 millions d’euros, dont 2 millions d’apport direct de la GIZ, sur la subvention PAGODA. 

En quelques chiffres, le Programme RePaSOC c’est…

  • 58 projets financés 
  • 2000 OSC directement accompagnées 
  • 12 départements concernés 
  • 4 partenaires opérationnels 
  • 8 pools thématiques mis en place dans 77 communes

Et plus de 100 000 bénéficiaires directs des projets sur l’ensemble du territoire béninois ! 

Publicité
Bénéficiaires d’un projet financé par le RePaSOC à Glazoué

Spécifiquement, le Programme RePaSOC a pour objectif de soutenir et accroître la participation citoyenne dans la gouvernance de l’action publique, en particulier dans les secteurs clés prioritaires de la coopération UE-Bénin avec une approche promouvant l’égalité du genre. 

Pour cela, il s’est articulé autour de 3 résultats majeurs : 

  1. En premier lieu, il s’agit de l’amélioration de l’environnement institutionnel et juridique de la Société Civile au Bénin ;
  2. Ensuite nous avons la question de l’amélioration du dialogue entre OSC et Etat ;
  3. Enfin, le soutien aux OSC afin qu’elles soient en mesure de mieux jouer leur rôle dans l’amélioration des services sociaux de base aux populations. 

En couvrant plusieurs thématiques… 

  1. Services sociaux de base 
  2. Suivi des politiques publiques 
  3. Lutte contre la corruption
  4. Bonne gouvernance
  5. Economie locale
  6. Promotion de la culture 
  7. Suivi du budget de l’état
  8. Développement durable 

… Les projets financés dans le cadre du Programme RePaSOC ont créé de nouvelles dynamiques ou se sont ancrées et ont renforcé des dynamiques déjà existantes en matière de participation citoyenne et de cogestion du développement, et notamment dans l’amélioration des services sociaux de base et du développement humain 

A travers les projets financés, le Programme RePaSOC a permis aux acteurs de la Société Civile béninoise de se renforcer davantage et de prendre leur place aux côtés des pouvoirs publics dans le cadre de la gestion du développement. Avec 100% de taux de réalisation des projets, les organisations qui ont bénéficié des subventions du Programme RePaSOC affichent aussi 100% de réussite dans la gestion financière et des ressources des différents projets, ce qui renforce leur crédibilité dans le rôle qu’ils sont amenés à jouer, aux côtés des pouvoirs publics, dans le cadre de la gestion du développement. Cela permet aussi de renforcer, de pérenniser les résultats du RePaSOC dans la durée, au-delà même de la fin du Programme. 

Aujourd’hui, et nous l’observons à travers le Programme RePaSOC, nous pouvons dire que les organisations de la société civile au Bénin s’éveillent et prennent conscience de leur rôle en s’illustrant dans de nombreuses actions aux côtés des élus, et cela se traduit par tous les résultats obtenus par le Programme RePaSOC. 
Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.repasoc.bj ! 

Une réponse

  1. Avatar de Gombo
    Gombo

    Quand la société dite civile émarge au Ministère de la Justice qui bafoue les droits de l’homme, on se rend compte que cette société ne représente que des escrocs a la recherche de prébendes et miettes dispensées par des donneurs d’ordre occidentaux et n’a plus rien a voir avec la veille citoyenne.
    Archétype de ces profiteurs , véritables Gayman de l’ONGisme sont les indéboulonnables professionnels de ce nouveau machin pour escroquer les « petits blancs naifs » a la recherche d’une bonne conscience apres les repas gargantuesques de Noel, tels que Assogba Martin a l’Alrcoc depuis 1/4 de siècle ( a t-il jamais exerce un autre métier dans sa vie ?) ou encore Djogbenou et son plaisantin d’Alladatin et leur Alternative Alimentaire, utilisant ces structures pour se hisser a la table a manger du clan mafieux….
    Une pourriture immonde entretenue par les dollars étrangers, ou rodent sans fin des chacals se nourrissant des restes de la mise a mort de notre démocratie, sans aucun lien ou respect pour nos peuples, un repaire d’aventuriers sans foi ni loi, dont le seul but est l’auto-promotion….
    POUAAHHHH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires