Accrochage avec le Mfdc : 9 soldats sénégalais portés disparus

L’armée sénégalaise a enregistré des pertes humaines et matérielles suite à l’opération menée en territoire gambien. Elle établit un bilan de 2 morts et 9 soldats disparus.

Les hommes de l’armée sénégalaise qui ont été envoyés en Gambie dans le cadre de la Force d’intervention de la Cedeao, ont eu le 24 janvier dernier un accrochage avec des présumées forces rebelles appartenant au Mfdc. Selon les informations relayées, l’armée serait tombée dans un piège tendu par des présumés rebelles. Au terme des échanges, les défenseurs de l’ordre sénégalais encaissent un lourd bilan de deux morts et neufs portés disparus. Ces personnes portées disparus sont entre autres : les sergents Abou Bâ et Fulgence, le caporal Antoine Manga, les caporaux en chef, Diatta Niane et Pape Souaka Diouf, et les soldats, Gana Sène, Omar Thioye, Atap Diémé, Jacob Vincent Mendy.

Publicité

En ce qui concerne les soldats décédés, il s’agit du sergent-chef El Hadj Boubacar Bâ et du soldat Serigne Mbaye Sy Mbaye. La dépouille du sergent-chef El Hadj Boubacar Bâ a été ramenée à Dakar. Mais malheureusement le corps du soldat Serigne Mbaye Sy Mbaye n’avait pu être localisé sur le champ. En plus de ces pertes, il y a également un nombre important de blessé, atteints par des balles ou des éclats d’obus de Rpg7. Au nombre de ceux-ci, il y a l’Adjudant-chef Boucar Sarr, le Sergent-chef Mamadou Karim Diallo, le Caporal-chef Bouly Mansaly, ainsi que les soldats, Bourama Mandiang, Patrice-Charles Coly, Ousmane Badji, Ibrahima Khalil Diouf, Ousmane Badji, Ousmane Sou-ané, Youssouph Diatta, Ibrahi-ma Sidibé Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité