Gims va souhaiter bonne année à tout le monde et est désolé selon Pécresse

Valérie Pécresse a profité de son passage sur le plateau de C à vous mardi 4 janvier pour se prononcer sur la polémique qu’a engendrée une publication du rappeur Gims sur la présentation des vœux du nouvel an. La femme politique a confié le contenu de l’échange téléphonique qu’elle a eu avec le rappeur français sur cette situation qui défraie la chronique.

« Il m’a dit qu’il était désolé »

A en croire les confidences de la candidate à la prochaine élection présidentielle et qui bénéficie du soutien du rappeur, ce dernier serait « désolé » et n’avait aucune ambition de faire du mal à qui que ce soit. « Il m’a dit qu’il était désolé, qu’il ne voulait blesser personne et qu’il allait souhaiter bonne année à tout le monde. Je pense qu’il ne voulait pas blesser, mais pour moi, c’est un discours que l’on doit combattre, un discours séparatiste, et je ne peux pas faire autrement que de le condamner et de le lui dire en face », a lancé la femme politique suite à la polémique générée par la publication de Gims.

Publicité

« Laissez-moi avec ça »

Par le canal de ses différents médias sociaux, l’artiste demandait à sa communauté virtuelle de lui épargner les vœux de fin d’années. « S’il vous plaît, laissez-moi avec les ‘bonne année, nouvel an’… Laissez-moi avec ça. Vous savez bien que je n’ai jamais répondu à ça et vous continuez à m’envoyer des ‘bonne année’ », avait lancé le chanteur. « En plus, les muslims arrêtez ça, on a les mêmes convictions ! Ce sont eux qui envoient la plupart des ‘bonne année’. Les frères, on ne fête pas ça […]. Non les gars, ça ne fait pas partie de nos convictions », avait-il poursuivi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité