, ,

Nicéphore Soglo à Talon: « aucune division ne peut arrêter les peuples noirs »

Nicéphore Soglo a adressé par correspondance ses vœux au président Patrice Talon. C’est le journal l’Evènement précis qui rapporte l’information. L’ancien locataire du palais de la Marina dit avoir formulé ses souhaits de bonne santé et d’heureuse année à l’ex-homme d’affaires. Au sujet de la situation dans la sous-région, Nicéphore Soglo a porté à l’attention du chef de l’Etat qu’ « aucune force au monde, aucune souffrance, aucune division ne peut arrêter les peuples noirs ». Ce geste de l’ancien président pourrait conduire à une reprise du dialogue entre les deux hommes d’Etat.

Ils se sont vus pour la dernière fois en mars 2019

La dernière rencontre entre Talon et Soglo remonte à mars 2019, à la veille des élections législatives. Le but de ce tête-à-tête était de trouver des voies et moyens pour des élections inclusives et pacifiques. Malheureusement, ce scrutin n’a connu que la participation des deux partis de la mouvance. Nicéphore Soglo avait alors pris ses distances avec Talon, critiquant à l’occasion sa gouvernance et déclinant ses invitations à des manifestations officielles. Il y a quelques jours, « Hercule », comme sa défunte femme, aimait l’appeler, a encore indexé Talon dans une analyse sur la gestion du pouvoir par Boni Yayi.

Publicité

L’ancien président disait que M Yayi avait « exploité à un moment donné à tort le pays et ceci de mèche avec son ami ». On attend de voir dans les prochains jours, l’évolution des relations entre Soglo et Talon. Le Bénin fait actuellement face à des défis majeurs comme la crise sanitaire et la menace djihadiste. Ces défis pourraient rapprocher les deux hommes d’Etat.

2 réponses

  1. Avatar de La Foudre
    La Foudre

    Aircul, que de mauvais vents qui sortent de ce monsieur qui a été président par erreur.
    Il ne réfléchit pas vraiment avant de parler…
    Un coup, il insulte et menace Talon et après, cherche à s’en rapprocher

  2. Avatar de Jojolabanane
    Jojolabanane

    Un dialogue avec un hasbeen est une perte de temps.
    Il ne pense qu’à ses enfants et non aux Béninois

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *