USA : Trump annonce la mort prématurée de Twitter dans un communiqué

Dans un communiqué lundi soir, l’ancien président américain Donald Trump a critiqué Twitter, au lendemain de la suspension définitive du compte de la représente Marjorie Taylor Greene pour avoir enfreint la politique de désinformation de la plateforme concernant le coronavirus. Le 45e président américain a qualifié le réseau social qui l’avait également banni de sa plateforme en janvier 2021, d’« une honte pour la démocratie », ajoutant que la société « ne devrait pas être autorisée à faire des affaires dans ce pays ».

Pour Trump, la représentante Marjorie Taylor Greene qu’il défend est une personne « honnête, patriote et travailleuse ». Les personnes comme elle selon l’ancien président « ne méritent pas ce qui leur est arrivé sur des endroits comme Twitter et Facebook ». Donald Trump a invité ses partisans comme il l’avait fait avant, à « abandonner » Twitter et Facebook, les qualifiant d’« ennuyeux » et de « détestés par tout le monde ». Le leader des républicains a fustigé des plateformes « à faible durée de vie ». « Ils sont une honte pour notre nation. Continuez à vous battre, Marjorie ! », a déclaré Trump.

Publicité

« Il est temps de vaincre nos ennemis »

Dans une publication sur Telegram, Greene a déclaré qu’elle ne diffusait pas de fausses informations, contrairement à la déclaration de Twitter. « Twitter est un ennemi de l’Amérique et ne peut pas gérer la vérité », a déclaré la représentante. « C’est bien, je vais montrer à l’Amérique que nous n’avons pas besoin d’eux et qu’il est temps de vaincre nos ennemis », a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *