,

Vaccinations forcées au Rwanda ? Les autorités rejettent les accusations

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus dans le monde, la majorité des autorités ont opté pour la vaccination afin de lutter efficacement contre la maladie. Cependant, alors que l’injection de vaccins est perçue par de nombreuses personnes comme le seul moyen pour vaincre le mal, d’autres par contre restent sceptiques. C’est le cas au Rwanda où certaines populations rurales ne veulent pas se faire vacciner.

Des hommes ont plaqué une femme au sol

Pour résoudre la situation, les autorités auraient choisi de recourir à la force. C’est du moins ce qu’affirment certains habitants. Dans une interview accordée au média allemand DW, une femme résidant dans le district de Muhanga, au sud du Rwanda a confié avoir été menottée pour qu’on lui injecte une dose de vaccin. D’après ses mots, ils étaient cinq hommes qui l’ont maîtrisé, tout faisant usage de la violence sur elle. Ces hommes composés de policiers et de civils l’ont plaqué au sol et lui ont placé les menottes, avant que le personnel médical ne lui injecte le vaccin. Des récits similaires ont été racontés par d’autres habitants qui ont confié avoir été forcés par des policiers pour se faire vacciner. Cependant, les autorités locales ont rejeté ces informations. Le maire du district de Ngororero, Christopher Nkusi, a démenti ces dernières, tout en parlant de mensonges. Selon lui, les habitants prennent le vaccin de leur propre volonté.

Publicité

Notons que ce n’est pas la première fois que la vaccination contre le coronavirus au Rwanda, fait la une des journaux. Des populations qui avaient peur de recevoir le vaccin ont fuit le pays pour se réfugier en RDC. L’information a été confirmée par les autorités congolaises qui ont parlé de plusieurs dizaines de Rwandais venus sur leur sol.

Une réponse

  1. Avatar de CESAR
    CESAR

    La vaccination forcée des Rwandais à majorité écrasante paysans est un fait établi au Rwanda. Ceux qui nient ce fait sont de mauvaise foi.
    La question logique posée est la suivante : pourquoi ces Rwandais refusent la vaccination forcée et optent pour l’exil vers la RDC et le Burundi en l’occurrence ?
    Las raisons sont les suivantes :
    1/ des morts rwandais après avoir reçu le vaccin, le tout sans explications élémentaires de leurs dirigeants,
    2/ les essais de médicaments américains sur des milliers de rwandais et ceux-ci en souffrent gravement des conséquences ou effets secondaires, le tout dans l’indifférence totale des dirigeants rwandais ;
    3/ les castrations forcées des milliers d’hommes rwandais (plus de 700 mille) majoritairement Hutu et la stérilisation des milliers de femmes rwandaises en âge de procréer dont les effets sont actuellement un fait établi au Rwanda.
    Les Rwandais sont devenus de cobayes pour les essais de produits médicamenteux anglo-saxons.
    Quand le monde connaîtra la Vérité, ceux qui encensent les maîtres du Rwanda n’auront pas où se cacher.
    Pour votre information :
    1/ Les Rwandais sont traités comme des déchets sans maître par les maîtres actuels du Rwanda et sont étrangers dans leurs propres pays, le Rwanda. Celui-ci a été vendu aux USA et est conséquemment une propriété de la mafia anglo-saxonne. La preuve de la cession du Rwanda existe. Il ne s’agit de spéculation ;
    2/ Le Rwanda est dirigé par les étranges (voir site internet the rwandan, les véritables dirigeants rwandais) ;
    3/ La vente des organes des Rwandais est une activité lucrative au Rwanda et les Rwandais sont éviscérés en flagrance en toute impunité ;
    4/ Le Rwanda est le seul pays au monde où la pauvreté est constitutive d’un délit lourdement punissable : plusieurs années de prison ferme dans une prison spéciale où s’agglutinent des centaines de rwandais contaminés et non contaminés du covid-19 avec un taux de mortalité très élevé sans oublier les viols massifs de jeunes filles en l’occurrence; Kagame a qualifié ces pauvres ou mendiants de déchets qu’il faut débarrasser de sa ville, Kigali ; ces jeunes mendiants sont de toutes catégories : jeunes universitaires chômeurs, des jeunes qui ont quitté l’école parce qu’en raison de la paupérisation qui frappe des millions de paysans rwandais ceux-ci sont dépourvus de moyens pour financer les études de leurs enfants, étant précisé qu’au Rwanda, il n’existe pas de bourse d’études pour les jeunes rwandais sauf les jeunes tutsi qualifiés de rescapés du génocide des Tutsi qui ont droit à tout et sont donc intégralement pris en charge par l’Etat durant leurs études , les jeunes rwandais non qualifiés qui sont des millions qui quittent la campagne pour les villes ; le traitement d’un enseignant de l’école primaire est de 35 dollars US.
    5/ Kagame et sa clique sont les grands clients de paradis fiscaux (voir Panama Papers et Pandora Papers) ; Kagame est classé dans les trois premiers présidents africains millionnaires dans un pays où un enseignant gagne 35 dollars US ; le FPR est à la fois parti-Etat et société commerciale cotée à la bourse de Kigali et opère dans tous les secteurs de l’économie rwandais y compris la santé et il est plus riche que le Rwanda ;
    6/ Récemment, le fils de Kagame sans activité connue des Rwandais a acquis une ville de plus de 7 millions de dollars US au USA et sa mère, Jeannette Nyiramongi Kagame vient d’acquérir un jet à plus de 75 millions de dollars US qui s’ajouté aux 5 jets de Kagame acquis à plus de 65 millions de dollars US la pièce auprès d’une société américaine ; le montant mensuel des émoluments de Kagame est de 10000 dollars US hors avantages annexes et faires de représentation ; sa banque, la Banque de Kigali est la première banque d’affaires au Rwanda avec un chiffre d’affaire annuel de plusieurs milliards de francs rwandais ; Kagame ne paye aucun impôt au Rwanda comparativement à sa fortune et celle de ses sociétés qui sont nombreuse au Rwanda et à l’étranger. Il en est de même des oligarques de son régime.
    7/ Kagame est au pouvoir depuis plus de 27 ans. L’école rwandaise sous Kagame est une école poubelle réservée aux enfants du Peuple. Les enfants des oligarques du régime font leurs études dans les meilleures écoles américaines où anglo-saxonnes, du collège à l’université. Après avoir constater la médiocrité des enseignants rwandais dont les traitements mensuels ne peuvent pas nourrir un chien pendant une semaine, Kagame est allé quémander les enseignants chez le Président Zimbabwéen qui sont payés au barème international en sus des avantages connexes à savoir le logement et les soins de santé ; Les enseignants rwandais de qualité de l’école primaire à l’université, formés sous la première et seconde républiques (Kayibanda et Habyarimana) sont dans les tombes, les autres sont dans les prisions, en exil., le tout de sorte que notre université nationale est dirigée par les américains payés à plus de 15 mille dollars US par mois. Le cas du Rwanda de Kagame est sui generis dans les annales de l’histoire d’Afrique moderne.
    LES FAITS EVOQUES SONT VERIFIABLES. IL NE S’AGIT DONC PAS DE FABULATIONS OU SPECULATIONS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité