« Dénazification de l’Ukraine » : Poutine réitère à Macron ses exigences

La guerre se poursuit en Ukraine. La crise dans le pays a connu une dégradation, depuis le jeudi 24 février 2022, lorsque les troupes russes sont entrées sur le sol ukrainien. Le président russe Vladimir Poutine avait justifié cette intervention militaire par des demandes effectuées par les dirigeants des régions séparatistes du Donbass, en Ukraine.

« Des sanctions dévastatrices »

L’entrée des militaires russes en Ukraine avait suscité des réactions dans le rang de plusieurs pays occidentaux, dont les Etats-Unis, qui ont annoncé des sanctions prises en concertation avec les pays du G7. Peu après le début de l’invasion russe, le président américain, Joe Biden, avait indiqué sur Twitter : « J’ai rencontré mes collègues du G7 ce matin pour discuter de l’attaque injustifiée du président [russe Vladimir] Poutine contre l’Ukraine, et nous avons convenu d’aller de l’avant avec des sanctions dévastatrices et d’autres mesures économiques pour obliger la Russie à rendre des comptes. Nous sommes aux côtés du courageux peuple ukrainien ». L’attaque russe avait aussi été condamnée par le président Emmanuel Macron qui avait aussi réagi sur le réseau de l’oiseau bleu, tout en apportant son soutien à l’Ukraine.

Publicité

Alors que les combats continuent entre les armées russe et ukrainienne, les chefs d’Etat russe et français ont eu un entretien téléphonique sur la crise, ce lundi 28 février 2022. Le moment était pour Vladimir Poutine de faire part de ses exigences à son homologue. Dans ce cadre, le chef du Kremlin a exigé : « la reconnaissance de la souveraineté russe sur la Crimée, l’aboutissement de la démilitarisation et de la dénazification de l’État ukrainien et la garantie de son statut neutre ». Le président russe a par ailleurs conditionné la fin du conflit en Ukraine à la considération de ces intérêts en matière de garantie de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *