Pyongyang est prêt à freiner toute tentative «dangereuse des impérialistes américains», selon Kim Jong-Un

Des nouvelles après le dernier test de missiles balistiques de la Corée. Dans la journée d’hier, nous vous informons que Pyongyang a effectué son plus grand test jamais réalisé de missile balistique intercontinental. L’information avait fait le tour de la toile. Ce vendredi, le pays dirigé par Kim Jong-Un a donné plus de détails à travers le média d’Etat. Un clip qui retrace les événements avant le test a même été diffusé sur les réseaux sociaux. Selon des sources concordantes, le numéro un nord-coréen a déclaré que son pays était désormais prêt à tenir tête aux « impérialistes américains ».

La Corée du Nord fait parler d’elle une nouvelle fois. Depuis le début de cette année, la Corée du Nord a multiplié les tests de missiles. Hier c’est un missile de type nouveau qui a été testé par le pays. Sans surprise, les USA et son voisin du sud ont condamné le nouvel essai. Washington a en plus de cela, imposé de nouvelles sanctions contre le pays et certaines entités russes a-t-on appris. Mais depuis quelques heures, nous apprenons que la Corée du Nord a donné de la voix après le test d’hier.

Publicité

L’agence de presse officielle KCNA a rapporté que le numéro un nord coréen Kim Jong-Un a ordonné le test en raison de « l’escalade quotidienne des tensions militaires dans et autour de la péninsule coréenne » et de « l’inévitabilité de la confrontation de longue date avec les impérialistes américains accompagnée du danger d’une guerre nucléaire ». Prenant la parole, le leader nord coréen a tenu un discours à l’endroit des américains. « Les forces stratégiques (…) sont tout à fait prêtes à freiner et à contenir complètement toute tentative militaire dangereuse des impérialistes américains« , a déclaré l’homme fort nord coréen alors qu’il supervisait le lancement, selon KCNA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité