,

Russie : l’Inde veut maintenir ses relations malgré les sanctions

Depuis le début de l’offensive en Ukraine, plusieurs pays ont condamné l’action de la Russie. Dans ce cadre, les pays occidentaux dont les USA ont imposé de lourdes sanctions au pays, notamment un embargo sur les hydrocarbures russes. Cependant, l’Inde ne s’inscrit pas dans cette logique. En effet, en dépit des sanctions, le pays veut poursuivre ses échanges commerciaux avec la Russie. D’après les informations du média britannique, Financial Times, la banque centrale indienne discute actuellement d’un plan commercial Rouble-Rouble, pour être certain de continuer à acheter les produits russes.

L’inde n’a pas condamné l’offensive russe

Notons que malgré les sanctions imposées à la Russie, l’Inde n’a pas stoppé l’achat d’énergie russe à faible coût. Par ailleurs, l’Inde figure parmi les pays qui se sont abstenus de condamner l’offensive de Moscou, lors d’une série de votes aux Nations unies. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les échanges commerciaux entre l’Inde et la Russie font la une de la presse internationale, malgré les sanctions occidentales pour isoler celle-ci. L’Inde dépend grandement de la Russie en ce qui concerne les importations de comestibles et d’engrais. Pour contourner les mesures de l’occident, le pays travaille sur un système de paiement alternatif qui lui permettra de poursuivre ses échanges avec la Russie.

Publicité

Dans un entretien accordé au Hindustan Times, un responsable indien avait confié qu’une banque avait été sélectionnée dans le cadre du dit système. Toutefois, il avait indiqué que plusieurs consultations avaient eu lieu avec les partenaires de plusieurs banques à savoir la banque centrale indienne, la Reserve Bank Of India, SBI, et UCO Bank Ltd. Outre l’Inde, la Chine a voulu contourner les sanctions occidentales en s’associant avec une compagnie russe d’hydrocarbures, Surgutneftegaz. D’après plusieurs sources anonymes, cette association permettra aux chinois d’acheter du pétrole russe sans fournir de garanties appelées « lettre de crédit ».

Une réponse

  1. Avatar de Zinzindohoué
    Zinzindohoué

    Grande honte aux occidentaux. Ils croyaient maitriser le monde entier alors que c’est archi faux. Vive la Russie!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité