Migrants morts au Maroc: un fils de Fela Kuti boycotte Jazzablanca

Le décès tragique de migrants au Maroc alors qu’ils tentaient de rejoindre l’enclave de Melilla continue de faire parler. Après les nombreuses demandes d’enquête, c’est au tour de l’artiste nigérian Seun Kuti, fils de Fela de faire parler de lui. Pour rappel, le chef de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a dénoncé « le traitement violent et dégradant de migrants africains » et réclamé une enquête sur ce drame.

« Je demande une enquête immédiate sur la question et rappelle à tous les pays leurs obligations en vertu du droit international de traiter tous les migrants avec dignité et de donner la priorité à leur sécurité et à leurs droits humains, tout en s’abstenant de recourir à une force excessive. », avait tweeté  Moussa Faki. Très révolté et outré par ce drame, Boubacar Seye, président de l’ONG Horizon Sans Frontières (HSF) avait quant à lui parlé d’un « génocide de la jeunesse africaine ». Du côté de l’ONU, ce mardi 28 juin, une porte-parole du Haut-commissariat aux droits de l’homme à Genève a demandé qu’une enquête soit ouverte pour connaître les réelles conditions de ce drame.

Publicité

L’artiste nigérian Seun Kuti a annoncé jeudi l’annulation de son concert prévu samedi au festival marocain Jazzablanca, une manière pour lui de rendre hommage aux nombreux migrants morts dans le pays victimes de violences. « C’est avec une grande tristesse que je vous annonce l’annulation de notre voyage au Maroc ce weekend pour Jazzablanca… Il m’est impossible en toute bonne conscience de monter sur scène et de passer du bon temps alors que tant d’Africains ont perdu la vie. Nous devons porter leur deuil« a-t-il entre autres déclaré.

10 réponses

  1. Avatar de Noir
    Noir

    Oui il faut le dire et le préciser ici.
    Oui il dit la vérité et il a raison. Nous les Noirs nous devons défendre les Noirs
    Ces gens là si ce sont des gens de chez eux ils vont les laisser passer. Si ce sont des Noirs ils les tuent.

  2. Avatar de Paul Ahéhénou
    Paul Ahéhénou

    Voilà qui honore cet homme en bon Africain, digne fils de son père.

    1. Avatar de Aziz le sultan
      Aziz le sultan

      Son père drogué..vulgaire….
      Quel exemple..hein

      1. Avatar de Aziz le sultan
        Aziz le sultan

        Et pourtant..j adorais cette musique spirituelle..de fela
        Mais sa vie..fut de l exagération..de dépravation…de l indécence..

      2. Avatar de Staly kovitch
        Staly kovitch

        Peut être que son père usait du haschich en provenance du maroc , pays incontournable pour le narcotrafic en la matière.

      3. Avatar de Goumin-Goumin
        Goumin-Goumin

        Précision , certes Fela se droguait mais bien moins que le Sultan qui se déshabille sur intagram ou à son balcon de Rufisque

        1. Avatar de Paul Ahéhénou
          Paul Ahéhénou

          Je valide ! S’il ne se drogue pas, il est incapable de satisfaire les mémés alsaciennes.

  3. Avatar de Dr Doss
    Dr Doss

    Seun kuti bien vue bien vue bien vue dixit Dr Doss

    1. Avatar de Margao
      Margao

      un petit dingooo tu es dixit Dr doss

  4. Avatar de Noir
    Noir

    Oui il dit la vérité et il a raison. Nous les Noirs nous devons défendre les Noirs
    Ces gens là si ce sont des gens de chez eux ils vont les laisser passer. Si ce sont des Noirs ils les tuent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité