,

«Magistrat» réprimandé par un policier au Sénégal : l’UMS condamne ces agissements

Suite au traitement indésirable infligé à leur collègue par un policier de circulation, l’Union des Magistrats du Sénégal s’est fait entendre. En circulation, un homme a été houspillé par un policier pour avoir commis un acte d’incivisme. L’homme en question qui se présentait comme étant un magistrat avait jeté des ordures sur la voie publique. A travers un communiqué, le ministère de la justice a démenti le fait que le mis en cause serait un magistrat.

À l’issue des «investigations internes, il s’avère que le monsieur en question n’est pas reconnu comme faisant partie du corps des magistrats», aurait affirmé le ministère. Le ministère de la justice avait averti que cet homme serait poursuivi pour usurpation de fonction. Cependant, l’homme réprimandé par le policier serait bel et bien un magistrat en fonction à la Cour des comptes. La vérité a été rétablie par l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) qui n’a pas manqué d’exprimer son indignation par rapport à cet incident, rapporte la presse locale.

Publicité

«L’UMS qui condamne fermement ces agissements inadmissibles, tient à vous exprimer, Monsieur le Garde des Sceaux, son indignation et sa vive préoccupation, partagées par des collègues, dont la plupart sont révoltés par cet affront qui vise simplement notre fonction», ont écrit les magistrats. Pour l’union des magistrats sénégalais, il est intolérable «qu’un simple policier puisse, au mépris des lois et règlements, s’ériger en justicier pour infliger publiquement une peine aussi lourde que l’atteinte à sa dignité et à son honneur». Alors les magistrats demandent que les mesures disciplinaires soient prises a l’égard de ce policier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *