, ,

Bénin: l’ambassadeur Kemal Onur Özçeri invite les industriels turcs à investir à la GDIZ

Un groupe industriel turc conduit par l’ambassadeur de la Turquie près le Bénin Kemal Onur Özçeri était ce jeudi 22 décembre 2022 dans la Zone industrielle de Glo-Djigbé- Zè (GDIZ). M. Özçeri et ce groupe industriel sont venus prospecter par eux-mêmes, la transformation économique en cours sur cette zone industrielle. Ils ont été tous impressionnés de ce qu’ils ont vu sur le terrain et partent satisfaits.

Le diplomate turc, à la fin de la visite de la zone spéciale de Glo-Djigbé, a déclaré que les membres du groupe industriel qui l’a accompagné sont intéressés par la potentialité du Bénin. Pour lui, en tant que représentant diplomatique de son pays au Bénin, il essaie d’attirer l’attention du secteur privé turc des potentialités qu’il y a au Bénin. Le Bénin, selon lui, est en plein changement notamment sur le plan structurel et la zone industrielle de Glo-Djigbé peut donner beaucoup de potentialités économiques et de croissance au Bénin. C’est pourquoi, il est important que l’ambassade turque accompagne les groupes industriels qui viennent et qui prospectent le pays pour des investissements financiers. En fin de mission au Bénin, l’ambassadeur Kemal Onur Özçeri, a saisi l’occasion qui lui est offerte pour faire aussi le point de ce qui est fait dans cette zone spéciale de Glo-Djigbé. Pour lui, à terme, le Bénin va réussir le défi de transformer ses matières premières et les exporter dans les marchés mondiaux.

Publicité

A propos de la Zone industrielle de Glo-Djigbé- Zè, l’ambassadeur turc a reconnu que la vision du président Patrice Talon de transformer le Bénin en un pays industrialisé dans la sous-région et en Afrique, devient de jour en jour une réalité. Vision selon laquelle le Bénin ne doit plus exporter ses matières premières mais, elles doivent désormais être transformées sur place.  Il voit donc que cette vision est matérialisée et mise en œuvre. A l’endroit de ses compatriotes industriels turcs, il les invite tous à venir prospecter cette Zone industrielle de Glo-Djigbé-Zè. Il a fait le constat que beaucoup de pays s’installent déjà dans cette zone spéciale de Glo-Djigbé. « Pourquoi pas aussi les industriels turcs », a-t-il déclaré. Le Bénin et l’Afrique de l’Ouest, pour lui, sont une région d’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *