Coparentalité avec Kanye West : « c’est vraiment dur » avoue Kim Kardashian

La célèbre femme d’affaires américaine et star de téléréalité, Kim Kardashian, s’est exprimée sur la garde partagée de ses enfants avec leur père, le rappeur Kanye West. Dans une interview accordée à Angie Martinez, sur son podcast IRL et publiée hier lundi 26 décembre 2022, la célèbre influenceuse américaine a confié qu’il s’agit d’une situation assez difficile pour elle. « La coparentalité est difficile » a-t-elle déclaré, ajoutant que : « c’est vraiment dur ». Kim Kardashian n’a cependant pas abordé les propos polémiques que Kanye West a tenus, tout en soulignant que leurs enfants n’en savent rien.

« Un jour, mes enfants me remercieront »

« S’ils ne savent pas ce qui se dit ou ce qui se passe dans le monde, pourquoi leur apporterais-je jamais cette énergie ? Ce sont des adultes vraiment lourds – qu’ils ne sont pas prêts à gérer » a-t-elle déclaré. Au cours de son intervention, elle a déclaré qu’elle protège ses enfants de leur père, estimant qu’elle le fait pour leur intérêt. « Un jour, mes enfants me remercieront d’être assise ici et de ne pas frapper leur père quand je le pouvais. Ils me remercieront et je répondrai en privé à tout ce qu’ils voudront savoir » a ajouté Kim Kardashian. Pour rappel, l’interview de la star de téléréalité intervient après que la justice américaine ait officiellement prononcé son divorce avec Kanye West.

Publicité

Les deux parties se sont entendues sur une garde conjointe de leurs enfants. Par ailleurs, Kanye West va devoir verser une pension alimentaire mensuelle de 200 000 dollars. Aussi, prendra-t-il en charge 50% des dépenses d’éducation des enfants, de même que la moitié des dépenses de leur sécurité. Il faut dire que le divorce qui a été validé le 29 novembre 2022, a eu lieu après un an de négociations. D’après le média TMZ, les documents judiciaires de l’accord retiennent la garde partagée avec « en accès égal » à leurs quatre enfants North, 9 ans, Saint, 6 ans, Chicago, 4 ans et Psalm, 3 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité