,

Corée du Nord : les tests d’armes pourraient continuer en 2023

Quelques jours avant 2023, les autorités nord-coréennes se sont réunies pour aborder plusieurs questions, dont celle relative à la sécurité. Selon les informations relayées, ce mercredi 28 décembre 2022, par le média officiel KCNA, le leader nord-coréen, Kim Jong-un, a fixé « de nouveaux objectifs-clés pour le renforcement de la capacité de défense autonome, qui sera mis en œuvre en 2023 ». Toujours selon le média, le numéro un de la Corée du Nord, a dans son rapport, « analysé et évalué la nouvelle situation difficile survenue dans la péninsule coréenne », tout en mettant l’accent sur « l’orientation de la lutte contre l’ennemi à laquelle doit adhérer notre parti ».

Le test a « fourni une garantie scientifique et technologique »

Notons que la réunion des autorités nord-coréennes intervient plusieurs jours après que Pyongyang ait effectué le test réussi d’un moteur de combustible de forte poussée. Ce dernier avait été réalisé dans la base de lancement de satellites de Sohae à Tongchang-ri. C’était le vendredi 16 décembre 2022, que KCNA avait révélé l’information, tout en précisant que l’objectif de la Corée du Nord, est de mettre sur pied une nouvelle arme nucléaire. Le test a « fourni une garantie scientifique et technologique quant au développement d’un nouveau type d’arme stratégique » avait ajouté la source.

Publicité

Pour rappel, plusieurs semaines avant, la Corée du Sud avait réagi aux différents tirs effectués par sa voisine du nord. D’après un communiqué de l’état-major des armées sud-coréennes, Pyongyang avait effectué le lundi 05 décembre, des tirs de barrage au niveau de la « zone tampon » maritime. Le communiqué avait précisé que près de 130 tirs d’artillerie avaient effectués, à partir de deux sites. L’un se trouverait à l’Est du Japon alors que l’autre était à l’ouest sur la mer Jaune. Les autorités militaires de la Corée du Sud avaient estimé que ces tirs constituent une violation de l’accord militaire qui avait été conclu entre les deux Corées en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité