, , ,

Droits des enfants au Bénin : Le constat ahurissant d’Angélique Kidjo

 Dans le cadre de sa cause pour la protection des enfants, la diva de la musique béninoise, Angélique Kidjo a parcouru du 13 au 17 décembre 2022 certaines localités septentrionales du Bénin telles que Boukoumbé, Tanguiéta.  Au cours d’une conférence de presse qu’elle a animée le lundi 19 décembre 2022 à Cotonou, l’ambassadrice de l’Unicef a déclaré qu’elle a visité des écoles, des centres de promotion sociale, des centres pour enfants pour refugiés et le constat est ahurissant. Elle a laissé entendre qu’elle a rencontré une jeune fille qui l’a informé que sa communauté était sous l’emprise de l’alcool depuis un certain temps.

Angélique Kodjo a indiqué que « nos femmes, nos mères boivent de l’alcool et donnent de l’alcool à leurs enfants pour apaiser leur faim ».  Ce qui fait, selon elle, que les enfants deviennent dépendants à l’alcool. Ces enfants sont complètement ivres et dorment toute la journée et le lendemain, ils recommencent le même processus. L’ambassadrice de l’Unicef a déclaré, à cet effet, que « nous sommes dans un pays d’esclavage sexy » et que pour elle, « ce n’est pas une tradition, c’est de l’esclavage ».  C’est pourquoi, elle a exigé qu’il faut que cela s’arrête. Elle a fait la remarque que ce qui est nouveau pour elle au Bénin, c’est l’engagement civique des jeunes.

Publicité

C’est pour cela qu’elle a insisté que nous devons agir, encourager les jeunes qui sont déterminés à aider d’autres jeunes pour l’éveil des consciences et du respect des droits des enfants. Elle a reconnu à cet effet que « nous avons une jeunesse qui devient des acteurs de changement » et que pour elle, les jeunes qui veulent que les choses changent, il faut les accompagner.

Une réponse

  1. Avatar de Lidiotducoin
    Lidiotducoin

    Angélique Kodjo a indiqué que « nos femmes, nos mères boivent de l’alcool et donnent de l’alcool à leurs enfants pour apaiser leur faim
    Quelle cruche celle-là!
    Juste un enfant lui raconte quelque chose et reste à savoir si c’est vrai et elle généralise déjà… Encore, comment ces mamans arrivent-elles à se procurer de l’alcool qu’elles utilisent pour calmer la faim de leurs enfants au lieu de les nourrir avec l’argent ?
    Qu’elle aille d’abord défendre les enfants des pays de ceux qui l’ont nommée ambassadrice où ils sont violés et tués par des pédophiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité