France: un attentat déjoué par les forces de l’ordre

En France, deux personnes ont été interpellées dans la matinée de ce vendredi 30 décembre à Montparnasse à Paris. Selon Figaro qui a livré l’information, elles seraient soupçonnées d’« apologie du terrorisme ». Les deux personnes auraient été mises aux arrêts avec neuf bouteilles de gaz. Elles auraient également attiré l’attention sur elles en criant vouloir « tout faire sauter » autour d’eux.  À en croire les démineurs du laboratoire central de la préfecture de police, les neuf bouteilles de gaz seraient tout de même « inoffensives ».

Placés en garde à vue

Les mis en cause du nom de Éric et Abdelwahed, respectivement Français et Libyen, ont été placés en garde à vue à la sûreté régionale des transports dans le cadre d’une procédure ouverte pour « apologie du terrorisme ». Le Français n’est tout de même pas inconnu des services de sécurité de son pays. Lejeune libyen de 24 ans est par contre inconnu sur la liste des criminels jusqu’à son apparition. Pour l’heure, rien n’a été communiqué sur les réelles ambitions de ces deux personnes.

Publicité

Des mesures prises pour renforcer la sécurité

La situation a amené le ministre français de l’Intérieur à demander que la sécurité soit renforcée dans les gares. Cette nouvelle intervient à quelques heures de la fin de l’année et dans un contexte où les forces de sécurité et de défense sont fortement mobilisées dans le cadre du renforcement de la sécurité dans le pays. Selon les chiffres officiels, les forces de sécurité françaises ont déjoué 70 attentats au cours de la dernière décennie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *