L’armée algérienne arrête cinq complices de terroristes

Les soldats de l’Armée nationale populaire (ANP) algérienne ont arrêté cinq complices de terroristes au cours d’une série d’opérations. C’est ce qu’a fait savoir un communiqué publié mercredi par le ministère de la Défense nationale. « Dans le cadre de la lutte antiterroriste, les forces de l’ANP ont mené une série d’opérations entre le 30 novembre et le 6 décembre sur le territoire national, permettant d’arrêter cinq complices de groupes terroristes« , précise le ministère. Les résultats affichés par l’armée « reflètent le grand professionnalisme, la vigilance et la disponibilité continue des forces armées algériennes sur l’ensemble du territoire national« , a souligné le ministère.

L’Algérie a été confrontée au problème du terrorisme à la fin du siècle dernier, lorsqu’un conflit armé a éclaté entre les autorités et les groupes islamistes radicaux en 1992, déclenché par l’annulation des résultats des élections parlementaires, remportées par les partis islamiques. En réponse, les islamistes ont déclenché une guerre terroriste qui a fait plus de 200.000 victimes. Grâce à la politique de concorde civile menée par l’ancien président algérien Abdelaziz Bouteflika (1999-2019), la violence a nettement diminué ces dernières années. Néanmoins, des attaques islamistes armées se produisent encore de temps en temps dans différentes régions du pays. (Tass)

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *