, , ,

Législatives au Bénin: Eric Houndété reconnaît une « élection inclusive »

Au Bénin, le parti Les Démocrates s’apprête à participer à sa première élection législative depuis sa création. Le président de cette formation politique Eric Houndété trouve que le scrutin sera inclusif. C’est du moins, ce qui ressort de son allocution lors de la session de la Coordination nationale du parti le 30 novembre dernier. « Mon message s’adresse aussi à tous les militants et sympathisants de notre parti et à l’ensemble du peuple béninois. Ainsi, après moult péripéties, au prix de notre détermination collégiale et du soutien d’une multitude silencieuse, discrète mais efficace, nous sommes en passe de vaincre le signe indien pour honorer le Bénin et sa Démocratie d’une toute première élection inclusive , que nous espérons transparente et festive » a déclaré Eric Houndété.

Des rumeurs balayées d’un revers de main

Inutile de rappeler que 7 partis politiques ont été homologués par la Commission électorale pour prendre part à ce scrutin. Outre Les Démocrates, il y a deux formations politiques de l’opposition en l’occurrence la Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) et le Mouvement populaire de libération (MPL). Les Démocrates qui se réclament parti du peuple, comptent gagner ces élections. Les circonstances dans lesquelles la formation politique a obtenu son récépissé définitif ont tout de même engendré des rumeurs que M Houndété a vite balayé d’un revers de main. « Qu’on ait trouvé des mains extérieures qui aient pu bidonner une liste à nous soumise, cela sonne creux et s’apparente à un déni, à notre intelligence et à notre autorité qui pourtant seules ont tout pouvoir de configurer notre liste de candidature en tenant compte à la fois de l’enjeu, des contraintes internes et de la réalité de chaque terrain » a déclaré le président du parti

Publicité

Il va ensuite dénoncer les desseins de certaines personnes qui aiment « projeter sur les autres, le mal profond qui n’existe qu’en eux ». « Heureusement , leur mal est certes pathologiques, mais pas contagieux » poursuit M Houndété, persuadé que son parti n’a jamais ‘louvoyé » et demeure ce qu’il est en toute « transparence« . « Les différents blocages à nous imposés dans un sordide but de nous éliminer sur tapis vert pour se frayer le chemin vers une nouvelle assemblée monochrome nous imposait le remembrement de notre liste de candidature telle que validée par la décision de la Cour constitutionnelle » a t-il expliqué.

3 réponses

  1. Avatar de sonagnon
    sonagnon

    Mr HOUNDETE c’est trop tôt de faire certaines affirmations. Nous ne savons pas ce que prépare le tyran du palais de la Marina.
    Il est spécialiste des retournements de situation. Tant que la cour constitutionnelle ne confirme pas une victoire écrasante des démocrates, nous ne pouvons jurer de rien!!!

  2. Avatar de Aziz le sultan
    Aziz le sultan

    En lieu et place…des discours..les démocrates seraient..inspirés..d investir.villes et campagnes..même sans le blé
    Quand on a un peuple amnésique..ploucs.illetres.analphabète et ignares
    Mefiance

  3. Avatar de Monwè
    Monwè

    C’est quoi ce charabia d’élection inclusive. Moi je veux aller au élection aussi. J’ai pas de parti politique j’ai pas d’argent alors dites moi en quoi l’élection est inclusive.
    C’est pour vous dire qu’aucune élection n’est inclusive dans ce monde.
    La vie elle est faite d’exclusion. Arrêtez vos verbiages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *