,

Pour Poutine, l’Occident veut diviser la Russie

Après près d’un an de guerre en Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a accusé dans un entretien l’Occident de chercher à diviser son pays. Dans cette intervention qui a été diffusée en partie à la télévision publique russe, l’homme fort du Kremlin a dénoncé l’option qui aurait été faite par l’Occident. « Tout est basé sur la politique de nos adversaires géopolitiques, qui visent à diviser la Russie, la Russie historique », a-t-il déclaré. « Tout est basé sur la politique de nos adversaires géopolitiques, qui visent à diviser la Russie, la Russie historique », a-t-il poursuivi.

Ces accusations interviennent dans un contexte où le président Vladimir Poutine a justifié l’opération en Ukraine par le fait de vouloir unifier les Ukrainiens et les Russes.  « Nous protégeons nos intérêts nationaux, les intérêts de nos citoyens, de notre peuple », a notamment précisé le président russe. Ce fut également l’occasion pour l’homme fort de Moscou de dénoncer la position de l’Ukraine ainsi que ses alliés. Pour lui, l’Ukraine refuse les pourparlers alors que son pays est « prêt à négocier avec tous les participants à ce processus pour (obtenir) des résultats acceptables ».

Publicité

Prêts à négocier ?

« Nous nous sommes toujours efforcés de faire en sorte que tous les différends qui surgissent soient résolus par des moyens pacifiques, par le biais de négociations », a-t-il noté. Rappelons que ces nouvelles accusations de Vladimir Poutine font suite à la visite du président ukrainien aux États-Unis. Nombreux ont été les dirigeants russes à faire savoir que cette démarche était un frein aux possibles négociations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *