,

« Poutine a peur de Kadyrov » selon l’Ukraine

Le président russe Vladimir Poutine aurait peur de son allié de la Tchétchénie Ramzan Kadyrov. C’est ce qu’il convient de retenir d’une déclaration qui a été faite par le chef du Conseil national de défense et de sécurité de l’Ukraine, Oleksi Danilov. Ce responsable ukrainien note que « Poutine a peur de Kadyrov parce que c’est une personne qui peut lui causer beaucoup de problèmes ». Selon les propos de ce dernier rapportés par l’agence de presse Ukrinform, l’appartenance de la Tchétchénie à la Russie est intimement liée à la gouvernance de Vladimir Poutine.

L’officiel ukrainien déclare notamment que « tant que Poutine sera en vie », la région dirigée par Kadyrov ne sera pas un pays libre. L’homme fort du Kremlin aurait coutume de gaver le président de la Tchétchénie. « Argent, opportunités, commandes, aide sociale, tout. En contrepartie, la Tchétchénie reste une partie de la Russie, mais dès le départ de Poutine, elle deviendra un pays libre », a lancé le chef du Conseil national de défense et de sécurité de l’Ukraine, Oleksi Danilov.

Publicité

L’entente parfaite?

Rappelons qu’entre Vladimir Poutine et Ramzan Kadyrov, c’est une entente parfaite. Le dirigeant russe avait choisi ce dernier pour diriger la république autonome de la région du Caucase du Nord en 2007. Selon certains observateurs, peu d’alliés de Poutine lui vouent le respect et la loyauté de Ramzan Kadyrov. Notons que le président de la Tchétchénie avait été le premier allié du Kremlin à critiquer ouvertement la stratégie déployée par les forces russes lors des contre-offensives ukrainiennes.

2 réponses

  1. Avatar de Tchité
    Tchité

    Divide and Conquer, en Anglais.

  2. Avatar de Tchité
    Tchité

    Cela s’appelle le diviser pour régner.

    C’est la même stratégie qui fut utilisée par les colons en Afrique. C’est à dire si c’est difficile d’atteindre ton ennemi de façon frontale, utilise son meilleur ami contre lui. D’où les cas Mobutu/Lumumba, GbêhinAzin/AgoliAgo, Compaore/Sankara etc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *