,

Sénégal: du nouveau dans l’affaire Sonko et Adji Sarr

Mamadou Mamour Diallo semble être un protagoniste dans l’affaire Sweet Beauty, perçue par l’accusé et les siens comme une manigance politique pour causer des dommages à Ousmane Sonko. L’opposant mis en cause dans cette affaire de viol a lancé une requête au doyen des juges pour demander l’audition de Mamour Diallo, le jeudi 1er décembre dernier. Laquelle requête demeure sans suite. Alors que les révélations du docteur Alfousseyni Gaye, le gynécologue qui a examiné la plaignante prouverait d’une manière ou d’une autre, l’implication dans ce dossier, de Mamour Diallo, nommé à la tête de l’Office national de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) depuis mercredi 19 octobre 2022.

D’après les médias locaux, le gynécologue Alfousseyni Gaye avait avoué le 21 novembre dernier qu’il a reçu des appels de Maitre So et de Mamour Diallo qui voulaient savoir s’il a dressé un certificat et quel était le contenu de ce document médical.« Je leur avais répondu invariablement que j’attendais la réquisition des officiers de police », a-t-il expliqué lors de son audition. Mamour Diallo se serait impliqué dans cette affaire en vue de se venger contre Ousmane Sonko par rapport à l’affaire des 94 milliards qui oppose les deux hommes politiques. Sonko avait accusé Mamour Diallo d’avoir escroqué cette fortune sur les deniers publics. Suite aux accusations du président du Pastef, Mamour Diallo avait demandé réparation pour diffamation et injures publiques.

Publicité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *