Supposé projet d’élimination de Poutine : Lavrov avertit les USA sur les conséquences

Le patron de la diplomatie russe a mis en garde les États-Unis suite aux informations faisant état d’un projet relatif à l’élimination du président russe Vladimir Poutine. Au cours d’une interview qu’il a accordée à l’agence de presse TASS, Sergueï Lavrov a fait savoir qu’une telle initiative serait lourde de conséquences. Pour lui, « si de tels projets sont effectivement encouragés par quelqu’un, cette personne devrait réfléchir très attentivement aux conséquences possibles ». « Ce n’est pas un secret que l’objectif stratégique des États-Unis et de leurs alliés de l’OTAN est de vaincre la Russie sur le champ de bataille, comme un moyen d’affaiblir ou même de détruire notre pays », a-t-il poursuivi au cours de cette sortie médiatique.

Initiative « imprudente » et « délirante »

Ces mots du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov interviennent suite aux déclarations à Newsweek en septembre d’un responsable militaire américain ayant requis l’anonymat. Il déclarait notamment qu’une opération spéciale « pour tuer Poutine au cœur du Kremlin » avait été « au premier plan » parmi les options envisagées par les États-Unis en réponse à l’escalade nucléaire de Poutine. Le représentant diplomatique de la Russie aux États-Unis avait réagi suite à cette déclaration. Pour lui, il s’agit d’une initiative « imprudente » et « délirante ».

Publicité

« Guerre par procuration »

Rappelons que depuis quelques semaines, les autorités russes accusent les États-Unis de se servir de la situation en Ukraine pour combattre son pays. C’est le cas de l’ambassadeur de la Russie à Washington, Anatoli Antonov. « Aujourd’hui, personne ne cache les véritables objectifs de la politique de la Maison Blanche à notre égard. Sur toutes les chaînes de télévision, les commentateurs politiques parlent de la nécessité d’intensifier la guerre par procuration des États-Unis contre la Russie », a-t-il déploré lors d’une interview accordée à l’agence de presse TASS et qui a été rapportée par CNN. Pour lui, la situation en Ukraine est juste utilisée par Washington pour sa « guerre par procuration » contre la Russie.

2 réponses

  1. Avatar de The Atlantean
    The Atlantean

    Maintenant Lavrov raconte n’importe quoi, pour ne ne pas dire des imbécilités qui ne tiennent pas debout.

  2. Avatar de Anne Emone
    Anne Emone

    Suis censée être dans le camps occidental
    Suis obligée de reconnaître que ces p%T@!n$ de ruskoffs ont pas tout faux
    C grave Docteur ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *