Ukraine: «Sans les USA, l’Europe serait en difficulté»

Profitant d’une interview qu’il a accordée au média allemand Blick, l’expert militaire de l’EPFZ Alexander Bollfrass a notamment fait savoir que l’Europe n’était pas préparée à la situation actuelle en Ukraine. Il fait remarquer que le vieux continent aurait été confronté à de véritables difficultés si les États-Unis n’offraient pas une garantie sur le plan militaire dans ce contexte.

«L’Europe n’a montré ni la capacité, ni la volonté de se défendre contre les agressions russes. Pendant des décennies, les injonctions américaines à s’équiper adéquatement ont été ignorées – et maintenant nous avons un problème.» a indiqué l’expert militaire de l’EPFZ abondant dans le même sens que  la Première ministre finlandaise Sanna Marin. Cette dernière qui prenait la parole la semaine dernière en Australie avait également reconnue que, «sans les États-Unis, nous serions actuellement en difficulté». Alexander Bollfrass a par ailleurs pointé du doigt, l’attitude pacifique que beaucoup de pays européens ont adoptée depuis la fin de la guerre froide.

Publicité

L’Allemagne perd « contact avec la réalité »

L’expert a principalement illustré ses propos par le cas de l’Allemagne. Pour lui, Berlin est «assez représentatif d’un état d’Europe occidentale qui a perdu le contact avec la réalité». Il a également analysé le peu de moyens qu’injecte l’Europe dans le domaine de la défense comparé aux pays tels que la Chine, les États-Unis ou la Russie. Il rappelle que l’Europe au cours de ces dernières décennies n’a augmenté son budget de défense que de 20%. Les États-Unis pendant ce temps l’ont augmenté de 66%, la Chine de  600% et la Russie de près de 300%.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *