Cancer: gravement atteint, il survit grâce à un essai clinique

Laboratoire, médecine, analyse

Au Royaume-Uni, un homme a été sauvé de son cancer grâce à un nouvel essai médical. Robert Glynn puisque c’est de lui qu’il s’agit, souffrait d’une tumeur des voies biliaires. Lorsque les médecins lui ont fait cette annonce en 2020, ils lui ont dit qu’il avait seulement un an pour vivre. Mais une nouvelle expérience médicale a bouleversé la donne. Un médicament d’immunothérapie associé à une chimiothérapie standard a provoqué sa guérison complète. Après une intervention chirurgicale, l’homme  n’a plus besoin de recevoir d’autres traitements.

Selon Christie NHS Foundation Trust, l’immunothérapie employée sur Robert Glynn aide le système immunitaire à détecter les cellules cancéreuses et à les neutraliser. Néanmoins, il faut une certaine condition pour avoir plus de chance. A en croire le Guardian, ce qui a le plus favorisé le patient en question est  la première analyse effectuée sur lui. En effet, cette analyse a révélé que sa tumeur a un nombre élevé de mutation génétique dans les cellules. Un point capital qui promet une réponse favorable au traitement. C’est exactement ce qui s’est passé chez l’homme.

Publicité

Un exploit

Et pour cause, le traitement a permis la diminution de la tumeur de son foie qui est passée de 12cm à 2,6 cm. Le média santemagazine ajoute que celle de sa glande surrénale a réduit de 7 cm à 4,1 cm. Un exploit qui a rendu possible une opération chirurgicale pour éliminer de son corps toutes les tumeurs.

Mais au cours de l’opération, les médecins n’ont trouvé aucune cellule cancéreuse active. L’homme guéri déclare au journal : « Les chirurgiens n’ont trouvé que des tissus morts. Ce qui signifie que le traitement avait tué toutes les cellules cancéreuses». Il ajoute que ceux-ci n’en revenaient pas et ont d’ailleurs effectué plusieurs tests pour avoir plus de certitude. Selon les spécialistes qui ont réalisé l’expérience, il s’agit d’un miracle, ce qu’approuve le patient guéri de son cancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *