Inde: tollé après la libération d’un gourou violeur

Les gourous religieux ont le vent en poupe en Inde. Ce sont des personnalités qui sont quasiment vénérées par des milliers d’adeptes. Gurmeet Ram Rahim Singh, chef de l’organisation spirituelle Dera Sacha Sauda est considéré comme l’un des gourous les plus influents de l’Inde. En 2017, Rahim Singh a été condamné à 20 ans de prison pour avoir violé deux de ses adeptes. Il sera condamné à la prison à perpétuité en 2019 pour assassinat d’un journaliste qui avait étalé au grand jour les abus sexuels du gourou sur des femmes, membres de son organisation.

Malgré sa réclusion à perpétuité, Rahim Singh a récemment bénéficié d’une libération provisoire, suscitant l’indignation au sein d’une grande partie de la population. Selon des sources locales, le gourou a bénéficié de plusieurs permissions de sortie en février, juin et octobre 2022, ce qui avait déjà provoqué la stupeur de diverses organisations de défense des droits des femmes. Cette récente libération de Rahim Singh a mis Twitter en émoi. « Voyez comment le violeur que vous avez laissé libre dans la société gifle le système » a déclaré Swati Maliwal, la présidente de la Commission pour les femmes de Delhi.

Publicité

Cette dernière reviendra à la charge lorsque le gourou avait fêté son anniversaire en grande pompe avec ses adeptes quelques jours après sa dernière libération. « Les grands héros protégeaient autrefois les faibles avec l’épée, aujourd’hui ce violeur fait la fête avec l’épée » dira l’activiste. La société civile donne de la voix pourque Rahim Singh retourne derrière les barreaux. Lors de ses précédentes libérations, les autorités judiciaires avaient traîné les pieds pour remettre le gourou en prison tant l’aura de la personnalité est très importante auprès de la communauté Dera Sacha Sauda.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *