Macron: une ancienne affaire judiciaire refait surface

Le bureau français du cabinet de conseil américain McKinsey fait actuellement l’objet d’une enquête sur des soupçons de financement illégal des campagnes électorales d’Emmanuel Macron de 2017 et 2022. Quatre dirigeants ou anciens dirigeants de la filiale française du cabinet de conseil ont été perquisitionnés le 31 janvier dernier par le Parquet national financier (PNF), qui n’a pas commenté cette information. L’enquête a débuté en mars 2021 suite à un rapport du Sénat, qui portait initialement sur des faits de blanchiment aggravé de fraude fiscale.

Le rapport mettait en cause le bureau français de McKinsey, affirmant que l’entreprise ne paierait pas tous ses impôts et révélant que le nombre de contrats publics avec des cabinets de conseil, tel que McKinsey, avait plus que doublé entre 2018 et 2021 pour atteindre 1 milliard d’euros. Les accusations de favoritisme et de financement illégal de campagne électorale ont été introduites ultérieurement, après des perquisitions dans le bureau parisien de McKinsey en mai dernier.

Publicité

Ces événements ont suscité des questions sur la coopération de l’État avec les sociétés de conseil. Le ministre français de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire, a reconnu que le gouvernement avait recours trop souvent à l’aide de sociétés de conseil. Le président Emmanuel Macron a également commenté la situation en appelant à établir tous les faits et à parvenir à une transparence totale dans l’affaire.

Ces révélations mettent en lumière une nouvelle fois les liens étroits entre le monde des affaires et celui de la politique. Dans un contexte de méfiance croissante envers les élites politiques, l’opinion publique demande plus de transparence et de responsabilité de la part des décideurs. Espérons que l’enquête permettra de faire toute la lumière sur cette affaire.

2 réponses

  1. Avatar de Pdv
    Pdv

    Vous pouvez être assuré que cette sombre affaire ne verra jamais la lumière du jour, ou alors si tardivement que tous les protagonistes seront loin du pouvoir à ce moment là…

  2. Avatar de Rot
    Rot

    L’économique a mis le politique a sa botte, depuis longtemps
    Et c’est pas un ancien cadre d’une banque privée qui va arranger les choses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *