, ,

Projet Defia-Ananas au Bénin : Synthèse des connaissances acquises par les SFD

Evaluer et rappeler les connaissances acquises par les systèmes de financement décentralisés (SFD) durant le projet Défia-ananas.  Tel est le but visé par les organisateurs en organisant à Bohicon hier jeudi 23 février 2023 un mini-atelier de synthèses Défia- Ananas. Selon  le conseiller stratégique en gestion de financement -DID Bénin Jean- Xavier Escot, le but de cet atelier est de clore un partenariat que le Développement international DesJardins (DID) a eu avec Enabel, une agence de coopération belge dans le cadre de l’appui au renforcement de la filière ananas avec un volet de renforcement des capacités  des systèmes de financement décentralisés (SFD) avec qui ils travaillent.

La finalité de cet atelier selon lui, est de rappeler tout ce qui a été fait, de prendre aussi note  des  leçons apprises, de rappeler que leur intervention a été faite pour le renforcement  des systèmes de  financement décentralisés  afin de mieux financer le secteur de l’ananas et de faire correspondre leurs produits au réel besoin. Lorsque l’adéquation n’est pas faite au niveau du besoin, les produits sont mal adaptés et ne répondent pas entièrement aux normes internationales, a-t-il indiqué. C’est ce travail, dit-il, qui a été fait au cours de ces trois dernières années avec l’adhésion des institutions. Il s’agit également de faire ressortir les leçons apprises et les changements qu’il y a eu au niveau du secteur.

Publicité

 Quant à l’assistant technique national en charge des mécanismes de financement et services non financiers, Moussa Nassirou, il a déclaré qu’ il y a eu six grands axes commençant par la mise en place d’un centre de financement à l’entreprise au niveau de la convention DID-Défia, jusqu’à la modernisation des opérations des institutions de micro finances qu’ils ont eu à accompagner en thème de digitalisation. Il s’est réjoui du fait que le DID a comblé leurs attentes dans l’atteinte des résultats du projet Défia-ananas. Concernant le problème récurrent de la partie commercialisation, des dispositions sont prises pour accompagner davantage les producteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *